Amel Emric / The Associated Press

SARAJEVO, Bosnie — Une ancienne militaire croate, Azra Basic, a été condamnée à 14 ans d’emprisonnement pour des crimes de guerre commis contre des civils serbes bosniaques pendant la guerre en ancienne Yougoslavie.

La sentence prononcée mercredi par un tribunal de Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, survient environ un an après que l’ancienne militaire maintenant âgée de 58 ans ait été extradée des États-Unis où elle avait obtenu sa citoyenneté.

Azra Basic a été condamnée pour avoir pris part à des meurtres, avoir commis des actes inhumains et pour avoir infligé des souffrances à des prisonniers civils. En 1992, elle a travaillé dans des camps de détention croates et perpétré des gestes d’une grande cruauté.

Azra Basic a quitté l’ancienne Yougoslavie en 1994 et s’est installée aux États-Unis. Après l’émission d’un mandat d’arrêt international, elle a été arrêtée dans l’État du Kentucky en 2011 et s’est battue contre son extradition en Bosnie-Herzégovine jusqu’en 2016.

Sa déportation a finalement été ordonnée par un juge.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!