PARIS — Les gardiens de prison français ont érigé mercredi des lignes de piquetage devant 119 établissements pénitentiaires afin de réclamer de meilleures conditions de travail, alors que leur mouvement de contestation en est à sa deuxième semaine.

Un porte-parole des autorités pénitentiaires a dit que la situation était «lourdement détériorée» dans 45 prisons dont les gardiens bloquent les accès.

Des négociations organisées mardi entre les gardiens et le ministère de la Justice n’ont rien donné.

Les gardiens réclament notamment de meilleurs salaires. Des attaques survenues au cours des derniers jours alimentent leurs demandes pour de nouvelles embauches et une meilleure sécurité, surtout en ce qui concerne les détenus islamistes.

Les gardiens français feraient l’objet de quelque 4000 agressions chaque année, selon les responsables pénitentiaires.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!