GENÈVE, Suisse — L’organisation humanitaire Médecins sans frontières a fait savoir mercredi qu’elle est intervenue l’an dernier dans 24 dossiers de harcèlement sexuel ou d’agression entre ses employés, ce qui a mené au congédiement de 19 personnes.

MSF a précisé avoir reçu 146 informations de la part de ses quelque 40 000 employés en 2017.

Le groupe n’a pas précisé où les crimes présumés auraient été commis. Il n’a pas non plus identifié les employés remerciés.

MSF explique avoir décidé de dévoiler ces informations par souci de transparence.

L’organisation humanitaire britannique Oxfam est actuellement critiquée de toutes parts, dans la foulée d’allégations selon lesquelles ses employés auraient eu recours à des prostituées en Haïti après le séisme de 2010.

Des responsables ont notamment dénoncé le manque de transparence d’Oxfam dans cette affaire.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!