MONTREAT, N.C. — Le célèbre évangéliste américain Billy Graham est décédé mercredi chez lui, en Caroline du Nord, à l’âge de 99 ans.

M. Graham était affligé depuis plusieurs années par de nombreux problèmes de santé. Il souffrait notamment du cancer et de pneumonie.

M. Graham avait agi comme conseiller auprès de multiples présidents au fil des ans, devenant l’évangéliste chrétien le plus entendu de l’histoire.

Les apparitions publiques de M. Graham lui avaient permis de rejoindre plus de 200 millions de personnes. Des millions d’autres l’avaient entendu à la télévision et à la radio.

Contrairement à plusieurs évangélistes traditionnels, M. Graham avait choisi de mettre de côté le fondamentalisme étroit pour s’adresser à la société en général.

Le président Ronald Reagan lui avait octroyé en 1983 la Médaille présidentielle de la Liberté, le plus grand honneur civil aux États-Unis.

Surnommé le «pasteur de l’Amérique», M. Graham avait conseillé tous les présidents entre Dwight D. Eisenhower et George W. Bush.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!