WELLINGTON, Nouvelle-Zélande — Un puissant tremblement de terre a secoué le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, lundi, mais les autorités ne rapportent jusqu’ici aucune perte de vie.

Des vérifications sont toutefois en cours dans certaines régions reculées du pays.

Le séisme de 7,5 sur l’échelle Richter a ébranlé les installations d’une importante mine d’or, qui serait l’une des plus grandes du monde, qui emploie plus de 2500 personnes.

Cette région compte aussi d’importantes installations pétrolières et gazières. Les activités des multinationale ExxonMobil et Oil Search ont d’ailleurs été interrompues.

L’épicentre du séisme a été localisé à environ 89 kilomètres au sud-ouest du district de Porgera où la mine d’or est exploitée, et à une profondeur d’environ 35 kilomètres.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!