Gabriel Alcocer Gabriel Alcocer / The Associated Press

MÉXICO — Les procureurs fédéraux mexicains ont formellement ouvert leur propre enquête sur l’explosion dans un traversier touristique, le mois dernier, ayant blessé 26 personnes.

Le bureau du procureur fédéral a indiqué mardi par communiqué qu’il enquêtait sur l’explosion survenue le 21 février sur un traversier de l’entreprise Barcos Caribe alors qu’il était ancré à Playa del Carmen avec des passagers à proximité sur le quai.

Le traversier faisait le trajet entre Playa del Carmen et l’île de Cozumel. Barcos Caribe a vu ses activités être suspendues à la suite de l’explosion.

Jeudi dernier, ce qui semblait être des explosifs non détonés ont été trouvés attachés en dessous d’un autre navire appartenant à la même entreprise. Les autorités ont affirmé qu’il était ancré à 500 mètres de Cozumel et n’avait pas été en service depuis plus de dix mois.

Le jour de l’explosion dans le traversier, les autorités locales avaient initialement affirmé qu’elle avait fait des victimes canadiennes parmi les touristes présents, ce qu’a nié peu après Affaires mondiales Canada.

Des vidéos obtenues en ligne par le journal «Quintana Roo Hoy» montraient l’explosion envoyant une boule de feu au ciel et des débris de chaque côté de l’embarcation accostée, avec des gens à proximité.

Affaires mondiales Canada appelait les Canadiens la semaine dernière à éviter les traversiers touristiques dans la région de Playa del Carmen jusqu’à nouvel ordre.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!