AP Michael Cohen

NEW YORK — L’avocat personnel du président Donald Trump, Michael Cohen, était en cour lundi pour une audience sur la perquisition qu’a menée la police fédérale (FBI) dans ses bureaux et sa résidence la semaine dernière.

Dans une requête déposée lundi, les avocats de M. Cohen demandent que leur client puisse décider quel matériel saisi est protégé par le secret professionnel avant que ces articles ne soient examinés par les enquêteurs.

Les avocats plaident que les enquêteurs ont «tout pris» lors de leur perquisition, une démarche «complètement sans précédent», déplorent-ils.

Selon eux, ils ont saisi plus d’une douzaine d’appareils électroniques, des documents et des données qui n’auraient aucun lien avec le mandat de perquisition accordé.

La requête a été déposée à la cour fédérale de Manhattan, à New York, avant l’audience de l’après-midi. Les procureurs disent que M. Cohen fait l’objet d’une enquête pour un crime dont on ne connaît pas la nature. M. Cohen a toujours clamé son innocence.

Les enquêteurs cherchaient des informations sur plusieurs sujets, dont le paiement de 130 000 $ US que l’avocat a fait à l’actrice de films pornographiques Stormy Daniels, qui prétend avoir eu une relation sexuelle avec M. Trump en 2006.

L’actrice, de son vrai nom Stephanie Clifford, était d’ailleurs présente à l’audience de lundi.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!