AP Jérôme Cahuzac

PARIS — L’ancien ministre français responsable de la lutte à l’évasion fiscale a de nouveau été reconnu coupable mardi de fraude fiscale et de blanchiment de fraude fiscale, mais sa peine a été réduite en appel.

La cour d’appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir caché sa fortune dans des paradis fiscaux, dans le cadre d’un des pires scandales politiques de la dernière décennie en France.

M. Cahuzac, qui a été membre du gouvernement de l’ancien président François Hollande en 2012 et 2013, a également écopé d’une amende de 300 000 euros. On lui a enfin interdit de briguer les suffrages pendant cinq ans.

L’ancien chirurgien esthétique de 65 ans avait écopé d’une peine de trois ans de prison lors de son premier procès en 2016.

Son avocat, Éric Dupond-Moretti, a estimé que son client ne mérite pas la prison et indiqué qu’il demandera une demande d’aménagement de peine.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!