The Associated Press Mike Pompeo

Les États-Unis souhaitent donner «quelques jours de plus» à l’Arabie saoudite pour fournir des explications sur la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, a affirmé jeudi le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

Les autorités saoudiennes se sont engagées à mener une «enquête complète et approfondie», a assuré M. Pompeo à l’issue d’un tête-à-tête avec M. Trump dans le Bureau ovale, au retour de son déplacement à Riyad où il a rencontré le roi et le prince héritier.

«J’ai dit au président Trump ce matin que nous devrions leur donner quelques jours de plus», a affirmé M. Pompeo, «afin que nous ayons nous aussi une compréhension complète des faits» entourant la disparition de M. Khashoggi.

Ceci afin de permettre de «prendre des décisions sur la façon dont les États-Unis devraient répondre à cet événement», a-t-il ajouté.

Jamal Khashoggi, un journaliste saoudien critique de Riyad, exilé aux États-Unis et collaborateur du Washington Post, a disparu après être entré le 2 octobre dans le consulat saoudien d’Istanbul. Des responsables turcs affirment qu’il y a été assassiné.

Sa disparition a provoqué une crise diplomatique, et le président Trump avait repoussé toute décision au retour de Mike Pompeo, qui s’est également rendu en Turquie.

«Nous avons une longue relation stratégique avec le Royaume d’Arabie saoudite, qui continue d’être un partenaire important contre le terrorisme», a rappelé jeudi M. Pompeo.

Le président Donald Trump avait nié mercredi chercher à «couvrir» Riyad. «Je veux juste savoir ce qui se passe», avait-il dit, affirmant s’attendre à ce que la vérité éclate «d’ici à la fin de la semaine».

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!