Pablo Blazquez Dominguez/Getty images Les chevaux doivent sauter au-dessus de buches et de branches empilées lors de la cérémonie de purification nommée «Luminarias».

Un homme à cheval saute au-dessus d’un feu pendant une cérémonie religieuse controversée dans le village espagnol de San Bartolomé de Pinares, à 100km nord-ouest de Madrid.

Environ 100 cavaliers prennent part à ce festival centenaire le 16 janvier, la veille de la Saint-Antoine, le saint patron des animaux. Encouragées par les sons de percussions et cornemuses espagnoles, les bêtes doivent sauter au-dessus de buches et de branches empilées lors de la cérémonie de purification nommée «Luminarias».

Les fêtards se régalent de saucisses et d’alcool
À 21h, les villageois se rassemblent dans la place commune du village pour recevoir la bénédiction traditionnelle du prêtre avant que la chevauchée commence.

Après avoir fait parader les chevaux, vers minuit, les villageois engloutissent de grandes quantités d’alcool local, de chorizo grillé et du boudin sur le feu rendu en cendres.

Une pratique controversée
Les groupes de défenses des droits des animaux ont vertement critiqué cette fête en raison du risque pour les chevaux. Dans une déclaration, le centre de justice et de défense des animaux (Observatorio Justicia y Defensa Animal) avance que de conduire un cheval au travers d’un feu n’est «pas naturel et contraire aux instincts biologiques de tout animal». L’organisme réclame des amendes pour de la cruauté envers des animaux pouvant aller jusqu’à 800 000$.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!