Une attentat-suicide commis près de l’ambassade de Russie à Kaboul, en Afghanistan, a coûté la vie à sept personnes en plus d’en blesser 25 autres, a révélé un responsable afghan mercredi.

Le chef de la police de Kaboul, le général Abdul Rahman Rahimi, a affirmé que deux femmes se trouvaient parmi les victimes.

L’attaque menée avec une voiture piégée visait un minibus appartenant à la plus grande entreprise médiatique du pays, Moby Group. Le conglomérat possède la station de télévision la plus populaire d’Afghanistan, Tolo TV, et une société de production appelée Kaboora.

Un porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, a revendiqué la responsabilité de l’attaque par l’entremise d’un compte Twitter associé au groupe. Il a ajouté que Tolo TV était la cible visée.

M. Rahimi a déclaré que les kamikazes, qui étaient à bord d’une voiture bourrée d’explosifs, avaient foncé sur un minibus appartenant à Kaboora.

Le véhicule était sur le point de quitter le centre de Kaboul, où se trouvent les bureaux de l’entreprise, pour raccompagner des employés chez eux.

Rajab Noorzayi a déclaré que sa fille Zeinab travaillait pour Kaboora et qu’elle se trouvait dans le minibus au moment de l’attaque. “Je la cherche mais la police m’a dit que tout le monde a été conduit à l’hôpital”, a-t-il expliqué.

Les talibans ont souvent menacé les médias dans le passé. En octobre, ils avaient directement formulé des menaces envers Tolo TV et à une autre station populaire, 1TV, en raison de reportages jugés défavorables à leur cause.

Les insurgés avaient déclaré à l’époque que les stations de télévision avaient diffusé des reportages truffés d’erreurs sur leurs activités durant un siège qui s’était déroulé dans la ville de Kunduz, dans le nord du pays.

Aucun représentant de Tolo TV n’était disponible pour commenter l’attaque.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!