Un grand jury américain chargé d’enquêter sur Planned Parenthood a porté des accusations contre deux activistes pro-vie ayant secrètement tourné des vidéos sur la clinique de planification familiale.

Le procureur du district du comté Harris, Devon Anderson, a annoncé, lundi, que David Daleiden, le fondateur du Center for Medical Progress, avait été accusé d’avoir falsifié des documents gouvernementaux. Un second chef d’accusation lié à l’achat d’organes humains a également été déposé contre lui.

Un autre militant a aussi été accusé d’avoir falsifié des documents gouvernementaux.

Le type de document n’a pas été précisé dans le communiqué annonçant la mise en accusation des deux individus.

M. Anderson a indiqué que le grand jury avait blanchi Planned Parenthood.

Le Centre for Medical Progress est le groupe pro-vie qui a diffusé des vidéos captées de manière secrète montrant des dirigeants de Planned Parenthood en train de discuter de la vente de foetus avortés à des fins de recherche.

Le groupe n’a pas immédiatement répondu à la demande d’entrevue de l’Associated Press.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!