Getty Images En l’absence du bully qui se faisait un plaisir de le rapetisser à chaque débat, Jeb Bush a sans doute offert sa meilleure performance jeudi soir.

Donald Trump absent, les candidats à l’investiture républicaine ont prouvé jeudi soir que leur parti pouvait encore discuter de politique, lors du débat organisé par Fox News.

La place laissée vacante par le meneur de la course à l’investiture républicaine – qui avait organisé un rassemblement dédié aux vétérans à un jet de pierres de l’auditorium où avait lieu le débat, à DesMoines, en Iowa – a adouci le ton des autres candidats, chacun laissant de côté les attaques personnelles, qui sont la marque de M. Trump, pour expliquer plutôt ses politiques.

«Je suis un maniaque, et tous ceux qui sont sur cette scène sont stupides, gras et laids. […] Bon, maintenant que la portion Donald Trump est terminée, nous pouvons parler des vrais enjeux», a lancé d’emblée le sénateur du Texas Ted Cruz, bon deuxième dans la course en Iowa.

Le sénateur de la Floride, Marco Rubio, et le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, ont promis d’affronter le terrorisme d’une main de fer et de «réparer le désastre» que fut la présidence de Barack Obama. M. Rubio a assuré que «chaque djihadiste capturé sous sa présidence ira à Guantanamo», alors que M. Christie a concentré ses attaques sur Hillary Clinton.

«La guerre contre la drogue a affecté de façon disproportionnée notre communauté afro-américaine, et notre parti doit contribuer à ce que ça change.» – Rand Paul, sénateur du Kentucky

Celui qui avait sans doute le plus à gagner de l’absence de Trump, Ted Cruz, a déjà mieux paru qu’hier soir. «Vos quatre dernières questions, a-t-il lancé à l’animateur Chris Wallace, demandent à mes adversaires de m’attaquer. Si ça continue, je vais peut-être quitter la scène moi aussi.» «Ceci est un débat», a répondu M. Wallace au milieu des huées d’une foule qui ne semblait plus aussi conquise à M. Cruz que le laissent croire les sondages.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!