The Associated Press L'avion du transporteur aérien émirati, Daallo

Une bombe a explosé dans un avion de ligne, jeudi dernier, tuant sur le coup une personne et forçant l’appareil à effectuer un atterrissage d’urgence dans la capitale de la Somalie, Mogadiscio.

Le ministre somalien des Transports, Ali Jama Jangali, a dit en conférence de presse, samedi, que les enquêteurs avaient conclu qu’une bombe avait perforé l’appareil et qu’elle avait été placée pour causer l’écrasement de l’avion du transporteur aérien émirati, Daallo.

Le ministre a ajouté que le groupe extrémiste Al-Shabab était responsable de l’attaque. Le groupe n’a toutefois pas revendiqué sa responsabilité.

Les résultats sont encore préliminaires et l’enquête se poursuit, a tenu à souligner le ministre.

Un représentant des services de renseignements somalien a confié à l’Associated Press que six personnes avaient été arrêtées en lien avec l’explosion à la suite du visionnement de caméras de surveillance de l’aéroport. Il a parlé sous le couvert de l’anonymat puisqu’il ne pouvait pas parler aux journalistes sur ce sujet.

L’explosion a retenti environ 15 minutes après le décollage de l’avion, qui était toujours en ascension. Une personne est morte, mais les 74 autres passagers sur l’avion ont pu regagner la terre ferme de façon sécuritaire.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!