AP

CHANGSHU, Chine — Un juge chinois a débouté, mercredi, un couple qui avait logé une première plainte dans une affaire de mariage entre conjoints de même sexe.

Des centaines de personnes s’étaient déplacées pour assister à l’audience ou pour appuyer les deux hommes qui poursuivaient l’agence civile locale qui avait refusé de leur émettre un certificat de mariage.

L’avocat du couple, Shi Fulong, a admis qu’il s’attendait à cette défaite mais il avait espéré que le juge étudierait la cause pendant quelques heures au lieu de rendre une décision sur-le-champ.

Le plaignant, Sun Wenlin, a promis de porter la décision en appel, jusqu’à ce qu’il ait épuisé tous les recours qui s’offrent à lui.

M. Sun, son conjoint Hu Mingliang et leur avocat étaient arrivés au tribunal, mercredi matin à Changshu, sous les acclamations de quelque 300 personnes qui attendaient depuis plusieurs heures ou qui avaient parcouru des centaines de kilomètres pour les appuyer.

M. Sun a dit avoir reçu la visite de policiers qui ont tenté de le décourager d’aller de l’avant avec sa plainte, mais qui auraient abandonné face à sa détermination.

La communauté LGBT est de plus en plus visible en Chine, un pays qui sourcille habituellement face à l’expression non traditionnelle du genre et de la sexualité. L’homosexualité n’est pas illégale en Chine mais il est rare de voir des couples gais s’afficher publiquement.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!