Journal Métro

La technique M.E.D.I.A.: 30 secondes pour ne plus jamais partager de fausses nouvelles

On demande souvent à l’inspecteur viral comment faire pour détecter les fausses nouvelles. Ce n’est pas toujours facile, et il n’y a pas de solution unique. Mais si vous adoptez la technique qui suit, vous pourrez éviter de partager un faux truc la plupart du temps. Ce n’est pas si mal!

Vous venez de voir une information sur Facebook qui vous enrage, vous fait peur, vous surprend? Attention! Des personnes mal intentionnées savent qu’en vous faisant réagir émotionnellement, vous allez partager leur truc. C’est comme un réflexe. Sachant cela, beaucoup de gens inventent des histoires dans le but de vous piéger. Ils veulent soit de l’argent (clics + pubs = $$$), soit faire avancer une cause politique quelconque (gens enragés + partages Facebook = influence). Facile de soulever les passions chez les lecteurs quand on invente tous les détails de toute pièce!

En d’autres mots, ils vous manipulent pour atteindre leurs objectifs sur votre dos.

Ça s’arrête aujourd’hui.

Donc, avant de partager quelconques informations sur votre réseau social favori, l’inspecteur vous demande de consacrer seulement 30 secondes de votre temps à vous poser les cinq questions suivantes (l’inspecteur vous a même préparé un petit aide-mémoire à imprimer, avec sa grosse face en bonus!) :

 

Voici donc la technique détaillée pour débusquer une fausse nouvelle:

MÉDIA

Question à se poser: «Quel média nous rapporte l’histoire?»

Astuce rapide: Est-ce un média que vous connaissez et auquel vous faites confiance? Attention aux sites de fausses nouvelles «satiriques», qui peuvent parfois ressembler à de vrais médias. Toujours regarder en bas de la page ou dans la section «à propos» ou «nous rejoindre» pour voir s’il y a un avertissement comme quoi il s’agit de la satire. Toujours regarder l’URL (l’adresse de la page web), puisque plusieurs sites tentent de se faire passer pour des médias reconnus.

Cliquez ICI pour une explication un peu plus détaillée et des astuces de niveau expert!

 

EXPERTS

Question à se poser: «Qu’en disent les experts?»

Astuce rapide: Plusieurs experts travaillent à démentir les rumeurs sur le web. Une petite recherche Google pourrait permettre de voir s’ils ont déjà démenti l’histoire. À part l’inspecteur viral, il y a les Décodeurs, Désintox et Big Browser en français, Snopes et Craig Silverman (Buzzfeed Canada) en anglais. Pour les questions scientifiques, le Détecteur de rumeurs de l’Agence Science-Presse, le Pharmachien et le Nutritionniste urbain sont aussi de bonnes ressources. Faites extrêmement attention aux articles à saveur scientifique! La majorité (eh oui) de ces articles sont trompeurs, même ceux des grands médias. Dans le doute, consultez notre outil pour débusquer les articles scientifiques bidons.

Cliquez ICI pour une explication un peu plus détaillée et des astuces de niveau expert!

 

D‘APRÈS QUI?

Question à se poser: «D’où provient l’information?»

Astuce rapide: Est-ce que le ou la journaliste qui a écrit l’article a parlé directement aux sources d’information (ex : le maire, ou le chef de police), ou se base-t-elle sur un autre article? A-t-elle vu elle-même les faits qu’elle rapporte, ou se base-t-elle sur le travail d’un autre journaliste? Toujours remonter à la source originale pour vérifier sa fiabilité. La plupart des articles vont indiquer où l’information a été recueillie (par le journaliste-même, ou par un autre média). Si la source d’information n’est pas indiquée, ne partagez pas, c’est extrêmement douteux.

Ce n’est pas un article, mais une image ou une vidéo qui met de l’avant de l’information sans citer une source? Oubliez ça, ce n’est absolument pas fiable.

Cliquez ICI pour une explication un peu plus détaillée et des astuces de niveau expert!

 

ILLUSTRATION

Question à se poser: «Est-ce que l’image ou la vidéo qui accompagne l’histoire est véridique?»

Astuce rapide: Il est facile de détourner le sens d’une image en déformant son contexte. Dans le doute, effectuer une recherche Google Images inversée. Cela pourrait permettre de voir l’image dans son contexte original. Le site Citizen Evidence Lab d’Amnistie internationale est une excellente ressource pour vérifier la provenance de vidéos (cliquez plus bas pour voir comment faire).

Cliquez ICI pour une explication un peu plus détaillée et des astuces de niveau expert!

 

AUTRES MÉDIAS

Question à se poser: «Qu’en disent les autres médias?»

Astuce rapide: Ce n’est pas parce que tous les médias en parlent que c’est vrai, mais si la nouvelle abracadabrante provient d’un petit blogue dont personne n’a entendu parler et que les gros médias n’en parlent pas, on peut en douter. Toujours faire une recherche dans Google actualités. S’il y a peu ou pas de résultats, c’est très louche.

Cliquez ICI pour une explication un peu plus détaillée et des astuces de niveau expert!

 

Alors voilà! Vous êtes maintenant outillés pour aider l’inspecteur viral et ses amis à faire le ménage du web! Soyez sages avec vos partages!