L’inspecteur viral étant un adepte des arts culinaires, l’article qui suit l’a fait sursauter lorsqu’il l’a vu apparaître sur son fil Facebook.

On explique qu’on peut facilement déterminer si un poivron est mâle ou femelle. Il ne suffit que de compter le nombre de bosses sur le dessous du poivron. S’il a trois bosses, c’est un mâle; s’il a quatre bosses, c’est une femelle.

On explique entre autres que les poivrons femelles ont «plus de pépins mais sont doux au goût, parfaits pour les salades», alors que les mâles sont «idéaux pour faire de la cuisine».

On n’explique pourtant pas ce que ça veut dire, «idéaux pour la cuisine». L’inspecteur viral, avec toute sa vaste expérience culinaire, vous l’affirme: tous les poivrons sont idéaux pour la cuisine (dépendamment, bien sûr, de ce qu’on veut concocter. Si on veut faire un gâteau au chocolat, les poivrons ne sont pas idéaux pour la cuisine).

Mais bon, encore faudrait-il que ce soit possible que des poivrons soient soient mâles ou femelles, ce qui n’est pas le cas.

Le poivron (capsicum annuum) est hermaphrodite: il contient des organes sexuels mâle et femelle. Il n’y a donc pas de poivron mâle ou femelle.

De plus, comment expliquer cette photo, trouvée dans une recette?

Capture d’écran 2015-06-08 à 10.41.49

Un poivron à cinq lobes, c’est quoi ça? Un mâle? Une femelle? Un poivron un peu confus? (C’est juste un poivron, point.)

D’ailleurs, inspirée des héros de l’inspecteur, les Mythbusters, cette blogueuse culinaire a tenté une expérience pour voir s’il y avait véritablement une différence entre les poivrons à trois lobes et ceux à quatre lobes. Réponse: non, il y a autant de pépins dans les deux sortes.

Morale de l’histoire: à bas la discrimination chez les poivrons!

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!