L’inspecteur viral vous a parlé plusieurs fois d’une des tactiques qu’empruntent les sites d’appât à clics pour attirer votre attention, qui est de prendre un objet de la vie quotidienne et de l’associer à un danger imminent dont on ne peut pas soupçonner.

La victime aujourd’hui: la caméra de votre téléphone mobile, dont le flash peut supposément aveugler votre tout-petit.

Plusieurs sites (dont nos collègues chez TVA) nous apprenaient la semaine dernière qu’un petit bébé chinois a été aveuglé d’un œil par le flash d’une caméra sur un téléphone mobile. On raconte qu’un ami de la famille est venu visiter le bébé, et a pris une photo à l’aide de son téléphone (l’histoire ne dit pas si c’était un selfie, mais l’inspecteur assume que oui), en oubliant de désactiver son flash.

«Le pauvre bébé est devenu aveugle suite aux dommages irréparables à ses yeux et tout cela à cause du flash laissé en fonction. Le bébé a maintenant un œil aveugle, mais quel drame?»

«Quel drame?», en effet.

Vous remarquerez qu’il nous manque quelques informations de base qu’un journaliste inclurait sans faute dans son article: quel est le nom du bébé ou des parents? Quel âge a-t-il? Dans quelle ville les événements se sont-ils passés? Quand? Qui est le médecin qui a traité le bambin? Etc.

Sans ces informations, il devient assez difficile de prouver l’histoire, ce qui est parfait pour les petits malins qui tentent d’en faire leurs choux gras.

Un ophtalmologue se prononce

«Si l’histoire était vraie, il y aurait beaucoup de bébés aveugles partout dans le monde», a affirmé à Yahoo news le Dr Alex Levin, chef du département d’ophtalmologie pédiatrique à la Willis Eye Hospital, à Philadelphie (l’inspecteur croit qu’il sait de quoi il parle).

L’ophtalmologue affirme qu’il assujetti régulièrement les cornées des bébés à une lumière forte pendant plus de 30 minutes lors d’opérations, et ceci n’endommage pas leur vision. «Attribuer cette forme de cécité à une photographie ne serait pas raisonnable, juge-t-il. Il serait impossible pour une caméra de causer de telles séquelles.»

Le jeu du téléphone arabe des nouvelles virales

Il semble que cette histoire soit le résultat d’un vaste jeu de téléphone arabe sur internet, chose qui arrive souvent lorsqu’un média répète de l’information qu’un autre média a trouvé sur le site d’un autre média qui, lui, cite un autre média, et ainsi de suite.

Prenez une grande respiration, et go!

Selon le site de démystification des rumeurs Snopes, la chaîne va comme suit: TVA a pris son information du Daily Mail (encore un tabloïd britannique qui n’hésite pas à publier n’importe quoi), qui, lui, a pris son information du People’s Daily Online (un site d’information chinois), qui cite le Guangming Daily, qui se base sur le reportage de QQ.com, qui, enfin, renvoie au site DAHE.com

Ouf!

Vous avez vu le film «Human centipede»?

Eh bien, dans ce cas-ci, l’information a été «digérée» à la chaîne par pas moins de SIX médias avant de se rendre à vos yeux, et ça, c’est si vous ne l’avez pas lu sur un blogue de nouvelles virales.

Et ça, mesdames et messieurs, c’est pourquoi on se retrouve avec de l’information… euh… fumante.

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!