HBO / capture d'écran Silicon Valley

Dimanche soir, la meilleure comédie de la télé américaine était de retour sur les ondes de HBO. Rien de moins.

Pour sa quatrième saison, Silicon Valley, de Mike Judge (Beavis & Butthead, Office Space), nous replonge au cœur de l’ascension hasardeuse d’une petite compagnie dans le monde des nouvelles technologies d’un Palo Alto caricatural et exacerbé dans ses moindres travers pour notre plus grand plaisir.

D’abord proposé comme une petite comédie nichée à ses débuts, Silicon Valley s’est construit un auditoire très fidèle au fil des saisons de par sa pertinence et son inventivité et c’est rare de voir une série comique s’améliorer perpétuellement d’une saison à l’autre sans tomber dans le vice de la facilité et de la répétition comique pour satisfaire les initiés.

Silicon Valley nous avait laissé à la fin de la troisième saison sur une note plus sombre avec la possibilité de faire table rase pour relancer les intrigues. La quatrième saison reprenait avec un beau canevas large et le premier épisode n’a pas déçu.

Cette saison sera une fois de plus une excellente aventure à suivre avant les gros canons comme Game of Thrones cet été.

Les éloges vont généralement à Veep au niveau des comédies sur HBO, mais j’ai hâte qu’on reconnaisse l’incroyable travail d’écriture derrière Silicon Valley. C’est plus que de la vulgarité et des exagérations, il y a une méthode, une continuité et un souci du détail franchement inspirant en télévision.

C’est un exemple probant que c’est possible de rire et réfléchir sans faire de compromis. Les blagues salaces de T.J. Miller peuvent coexister avec les angoisses d’un personnage plus fragile comme celui incarné par Thomas Middleditch et les deux ensembles rehausseront le tout.

Il n’y a pas de maillon faible, on pardonne même les écarts plus fantaisistes comme la parodie d’un dirigeant d’entreprise qui n’hésite pas à découper un éléphant en pièces pour sauver de l’argent.

Si vous voulez quelque chose de mieux qu’une sitcom tout en restant léger et divertissant, je vous le recommande fortement.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!