HBO

Bon, je vous ai laissé plus de 24 heures pour visionner la finale de Game of Thrones sur HBO (ou ailleurs) alors voilà, c’est dit, je ne vais pas vous épargner les détails du dernier épisode de la septième saison dans cette chronique.

Voici donc l’avertissement d’usage aux divulgâcheurs: poursuivez à vos risques et périls.

Dimanche, c’était la conclusion d’une septième saison inégale qui a fait tomber le mur, littéralement, et qui place l’échiquier pour la grande conclusion qui ne sera sur les ondes qu’en 2019, c’est-à-dire une éternité avant d’obtenir les six derniers épisodes de la saga.

Presque tous les personnages principaux ont convergé vers la capitale afin d’établir une stratégie contre l’armée du Night King et, fidèle à son habitude, la série nous laisse miroiter de grandes trahisons dans cette guerre qui ne fera que des victimes à première vue.

Ce qui était plaisant avec cette saison raccourcie, c’est que les créateurs de la série ont mis l’accent sur le téléspectateur en lui offrant, très souvent, des petites récompenses dans les épisodes. Des rencontres, des rapprochements, des dénouements qui font plaisir et qui étaient souhaités.

Ça fait qu’on pardonne beaucoup d’écart à cette saison moins subtile que les autres. On pardonne les voyages surhumains des protagonistes et le temps plus que flexible qui s’écoule à une vitesse aléatoire. On pardonne sans oublier par contre, parce que Game of Thrones a créé son propre précédent avec des saisons presque irréprochables par le passé.

Les attentes sont hautes parce que la série les monte d’une saison à l’autre, c’est une tradition. Chaque dernier épisode est meilleur que le précédent, ou presque, et l’attente d’une nouvelle mouture laisse place aux spéculations et aux théories des spectateurs.

Cette fois, deux ans nous séparent de la suite.

La sortie des ondes de Game of Thrones permettra aux chaînes de faire leur rentrée sans vivre dans l’ombre de la guerre à Westeros et de la passion complexe entre Jon Snow et Daenerys Targaryen, ou plutôt, entre neveu et tante comme nous le dévoilait le dernier épisode de la septième saison.

Avec l’armée des morts qui marche au nord de Westeros et le dévoilement du véritable nom de Jon Snow, disons qu’on a de quoi se mettre sous la dent en attendant l’ultime confrontation entre les forces du bien et du mal.

Qu’avez-vous pensé de cette saison? Étiez-vous surpris, satisfaits, fâchés?

Pour ma part, j’ai déjà hâte de la revoir, ça aussi c’est une tradition avec Game of Thrones: revisiter les épisodes pour en extraire les moindres miettes d’information.

Suivez Stéphane Morneau.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!