VRAK Max et Livia

Quand j’ai vu la grille des nouveautés de VRAK avant la rentrée d’automne, je dois avouer que le titre Max et Livia ne m’inspirait pas beaucoup.

Une fiction mettant en vedette Maxim Martin et sa fille sur leur vraie-fausse relation père-fille dans un cadre plus près de la sitcom que de la docu-fiction, je me demandais bien qui ça pourrait intéresser.

Mais je n’ai pas peur de l’admettre quand ma première impression est fausse et, à ma grande surprise, Max et Livia se dévoile rapidement comme une série sensible et plaisante pour les jeunes et leurs parents. Derrière les situations convenues et les blagues un peu faciles son trouve rapidement une belle sensibilité qui nous fait immanquablement sourire.

Bref, VRAK touche encore la cible avec une de ses productions originales. Ça commence à devenir le fonds de commerce de la chaîne qui se trompe presque jamais avec ses productions.

Il est évident que je ne suis pas le public cible de la chaîne, mais j’ai déjà vanté les mérites de Code F et ALT, par exemple, que je regarde encore dès que je tombe dessus à la maison. Sans dire que Max et Livia s’ajoutera à ma grille, je ne vais certainement pas détourner le regard quand un épisode sera à ma disposition.

La jeune Livia est étonnamment très à l’aise dans ce cadre et c’est surtout l’évolution de son personnage et ses relations avec les autres adolescents qui nous intéressent. C’est bien joué, bien écrit et on imagine bien de vrais ados vivre ce genre de situations.

On ne peut pas en dire autant pour Maxim Martin et la mise en scène de son quotidien à la radio, mais on pardonne rapidement en raison de sa complicité évidente avec l’humoriste Dominic Paquet.

On ne réinvente rien et la série ne gagnera pas de prix pour son audace, mais la familiarité devrait suffire à rallier le public à cette petite cellule familiale très sympathique.

Toutes les séries n’ont pas besoin d’être de grandes séries et un travail honnête et sincère comme celui de Max et Livia sera toujours le bienvenu.

Une série sympathique, ni plus ni moins, c’est tout ce qu’on demande parfois.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!