Après rumeurs et spéculations, nous y sommes enfin. L’aventure SNL Québec commencera ce samedi sur les ondes de Télé-Québec et le projet pourrait vite devenir un incontournable de notre paysage télévisuel.

Pour l’instant, il y a un beau voile de mystère autour de la première émission qui sera diffusée en direct le 8 février.

Louis-Josée Houde sera le premier animateur invité. Un choix logique afin d’offrir un tremplin optimal à l’émission. Houde n’a plus besoin de présentation et est possiblement l’humoriste le plus lucratif de la province au cours des dernières années. Lui offrir la scène pour la première est une décision judicieuse de la part de Télé-Québec.

Ensuite, les résidents du SNL Québec ont été dévoilés. Katherine Levac, Mathieu Quesnel, Pier-Luc Funk, Léane Labrèche-Dor, Phil Roy et Virginie Fortin assureront la continuité d’une émission à l’autre, à l’image de la formule américaine qui a fait ses preuves. Comédiens et humoristes de la relève, l’équipe résidente de SNL Québec est un vent de fraîcheur sur nos ondes et j’endosse particulièrement la décision de ne pas tomber dans le piège d’offrir les places à des personnalités connues du grand public. Télé-Québec conserve l’esprit du SNL américain en ouvrant sa plateforme à la relève et c’est tant mieux. Ils auront des preuves à faire, c’est certain, mais la télé audacieuse est souvent celle qui offre les meilleures récompenses.

D’ailleurs, les débuts de l’émission seront timides. Quatre-vingt-dix minutes le 8 février, un autre 90 minutes le 22 mars et ensuite, qui sait. On sent le poids qui pèse sur le diffuseur de produire une émission à succès et les risques, ici, sont minimisé. Avec Louis-Josée Houde et Stéphane Rousseau (en mars), on applique une solide combinaison pour lancer l’émission et ensuite, j’imagine, il faudra la vendre pour qu’elle devienne lucrative.

Les révisions, si révisions il y a, se feront à ce moment.

On aime l’idée, l’audace et la dose de jeunesse. Par contre, l’implication frileuse et archiprudente n’inspire pas du tout confiance. Comme si on n’y croyait pas tant que ça à ce projet quand pourtant, l’humour est toujours populaire au Québec.

Qui vivra verra.

Ça commence ce samedi et je serais devant mon téléviseur après une longue journée d’olympiades afin de voir de quoi il en retourne.

Avez-vous hâte à cette expérience SNL Québec?

Le site officiel de l’émission se trouve ici : snlquebec.telequebec.tv

Les sketchs y seront au lendemain de la diffusion. D’ici là, je vous suggère les petites capsules d’introductions. Belle entrée en matière sympathique et j’avoue avoir un (gros) faible pour Virginie Fortin.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!