Télé-Québec Marc Labrèche à SNL Québec

Ils sont revenus, pour de bon cette fois. Fini les présentations hésitantes et la saison écourtée de deux épisodes afin de tester l’intérêt du public pour une mouture québécoise de l’émission phare américaine.

Samedi, la troupe de SNL Québec était de retour pour sa première vraie saison avec Normand Brathwaite à l’animation, Lisa Leblanc à la musique et une prestation surprise de Marc Labrèche lors du dernier tiers.

L’émission touche visiblement une corde sensible et les discussions étaient nombreuses sur les réseaux sociaux durant la première diffusion. En direct, les commentaires sur les sketchs allaient dans tous les sens. Et c’est bien, très bien même.

Qu’on aime ou pas le format, le concept ou l’exécution, la discussion est saine et, surtout, la variété est rafraîchissante sur nos ondes.

Par contre, le jeu de la comparaison est toujours un exercice laborieux. Nombreux disaient sans détour préférer la version américaine ou, encore, l’humour des Appendices sur la même chaîne. L’opinion est valide, mais je trouve ça dommage de réduire SNL Québec aux comparaisons quand, dans le fond, c’est plus qu’une émission à sketchs.

SNL Québec est un « brand », un pari audacieux de la part de Télé-Québec. Six inconnus tiennent à bout de bras un concept éprouvé, très populaire et, on l’imagine, dispendieux à acquérir. Six artistes de la relève qui n’ont rien à envier aux visages familiers de notre télévision.

L’énergie de Phil Roy est contagieuse. L’humour de Katherine Levac est rafraîchissant. L’audace de Virginie Fortin décoiffe juste assez. Ça, c’est juste mes trois préférences, mais il y a un peu de tout pour tout le monde.

Oui, certains gags ratent la cible (comme la majorité de la version américaine d’ailleurs). Oui il y a des reprises de classiques que l’on connaît par coeur grâce à YouTube (More COWBELLS!). Mais la formule, le rendez-vous mensuel, l’événement que SNL Québec réinstalle comme à la belle époque de Samedi de rire, c’est précieux. Très précieux même.

Apprécions sans chercher à détruire.

J’ai déjà hâte de voir Antoine Bertrand (le prochain animateur invité) dans cette ambiance survoltée. La générosité du comédien risque d’être mise à profit pour notre plus grand bonheur. Bertrand, à lui-seul, m’a fait écouter Design VIP lorsqu’il remodelait son salon. Imaginer le avec six comédiens assoiffés de rire.

Bon retour à SNL Québec et bonne saison à tous.

BONUS 

>> L’émission se trouve ici sur le site officiel 

Quelques réactions lors de la diffusion d’hier.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!