Métro

À partir du début de 2013, la canette de bière ou le contenant de boisson gazeuse que vous rapporterez vous vaudra 10 cents plutôt que 5 cents. Ce montant, que l’on appelle consigne, n’avait pas changé depuis 30 ans! On espère que la hausse de la consigne permettra de récupérer une bonne partie des 400 millions (eh oui!) de contenants consignés qui, chaque année, prennent la direction du dépotoir.

Si on fabrique l’aluminium à partir de canettes recyclées, on économise 95 % de toute l’énergie qui est nécessaire pour produire la même quantité de métal à partir de minerai brut! (selon l’Association de l’aluminium du Canada) Quant aux contenants de boisson gazeuse en plastique, on sait qu’ils sont faits à partir de combustibles fossiles. C’est une pure perte que de les envoyer au dépotoir, où ils mettront plusieurs centaines d’années à se décomposer. Réutiliser ces contenants permet d’économiser des quantités importantes de pétrole et de gaz naturel.

Des experts estiment que l’augmentation de la consigne permettra aux commerçants de recevoir 2,6 M$ en plus en commissions de manutention. Donc, on a eu droit cette semaine à une bonne nouvelle. L’annonce gouvernementale à propos de la consigne prévoit également la mise sur pied d’un comité qui se penchera sur un régime semblable pour d’autres contenants comme les bouteilles d’eau (et, qui sait, peut-être même pour les bouteilles de vin). Je ne vois pas exactement pourquoi on ne pourrait pas rapporter celles-ci contre le même montant de 10 cents. En Alberta, même les cartons de lait sont consignés…

Il y a un peu moins de 18 mois, le gouvernement Charest prévoyait l’abolition de Recyc-Québec, le maître d’œuvre de la collecte sélective ainsi que de la consigne!

Pourtant, déjà à cette époque, le bilan de Recyc-Québec était très positif : un surplus budgétaire de 500 000 $ pour l’année 2010 et des surplus accumulés de 42 M$ au fil des ans. Une levée de boucliers a contraint le gouvernement à renoncer à abolir Recyc-Québec. Il faut maintenant l’inciter à élargir le système de consigne.

Aussi dans La vie en vert :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!