Montréal était l’hôte cette semaine d’une grande conférence sur l’électrification des transports.

Plusieurs centaines d’experts, de chercheurs, de représentants de gouvernements et d’entreprises étaient présents.

Il n’y a encore pas si longtemps, l’idée d’avoir différents types de véhicules électriques sur nos routes paraissait un rêve bien lointain, et pourtant, le portrait du monde des transports a commencé à prendre un virage important.

Est-ce que je crois que le transport électrique va résoudre tous nos problèmes de transports? Poser la question, c’est y répondre!

Les solutions à nos nombreux problèmes de mobilité passent d’abord, et avant tout par un réaménagement et une meilleure planification de nos villes, par des investissements massifs dans les transports collectifs et actifs. Cela étant, il y a présentement plus de quatre millions de voitures sur les routes du Québec et, qu’on le veuille ou non, la voiture va demeurer au cœur de nos déplacements pour les prochaines années. Mais nous avons besoin de meilleures technologies pour nous déplacer.

Il faut comprendre que le moteur à essence ne transforme en mobilité qu’environ 35 % de l’énergie qu’il utilise, alors que le moteur électrique, avec un rendement qui frôle 95 %, est plus de deux fois plus efficace.

De plus, le moteur électrique n’émet pas de polluants et il est beaucoup plus silencieux, deux avantages très importants pour nos villes. Quand on sait que les transports représentent plus de 43 % des émissions de GES et plus de 70 % de la pollution atmosphérique au Québec, ces avantages sont énormes.

Par ailleurs, un enjeu critique doit être de réduire notre facture globale liée au pétrole, qui oscille entre 12 et 15 G$ par année. Imaginez une seconde, comme s’est engagé à le faire le gouvernement du Québec, qu’on réduise notre dépendance au pétrole de 30 % d’ici 2020… Ces milliards pourraient être redirigés vers nos programmes sociaux, notre système d’éducation, les transports collectifs, etc.

La transition vers ces transports plus durables ne se fera pas du jour au lendemain mais l’électrification des transports est déjà bien en marche.

Aussi dans La vie en vert :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!