Jacques Boissinot Jean Tremblay. Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

Jean Tremblay, le maire de Saguenay, est passé maître dans l’art de la déclaration-choc.

On a pu encore le constater la semaine dernière alors qu’il mettait le nudisme dans le même sac que la pédophilie et la prostitution suite à une demande d’une conseillère municipale d’encadrer la pratique du nudisme à St-Jean-Vianney.

Voic donc 12 citations géniales de Jean Tremblay:

1. Nudisme et pédophilie, ça va ensemble selon le maire. Pas sûr que matante Georgette qui pratique le naturisme serait d’accord.

“Vous êtes pas assez naïve pour penser que ces deux choses-là vont pas ensemble? Voyons donc, eille, là franchement là… faut tu! Y’a deux choses différentes, voyons donc eille, d’la prostitution pis le nudisme pis la pédophilie, tout ce monde-là, voyons donc! »

2. Sur les ondes de Kyk Radio X au Saguenay, il a défendu les travailleurs de Résolu d’une façon douteuse avant d’essayer de se reprendre. Bel effort:

« Y’a des gens qui sont dans la misère, y’a des gens qui travaillent comme des nègres… euh, excusez l’expression. Parce qu’un noir, ça travaille fort, on le sait, y’ont pas des gros salaires, pis y travaillent fort, c’est dans ce sens-là, que je veux le dire.”

3. On se souvient bien sûr de son appel à combattre Greenpeace et les intellectuels de ce monde. Un peu moins qu’il ait aussi comparé Greenpeace à des terroristes:

« Mais quand je vois arriver ces grands savants-là, qui viennent établir des nouvelles règles pis qui nous font chanter. Ils s’en vont chez Walmart, ils s’en vont chez Best Buy, pis ils disent: non non, achetez pas du Québec sinon nous autres voici ce qui va vous arriver. Ça, c’est du terrorisme”

4. Pour vanter les attraits du Saguenay, le maire a toutefois de bons arguments. « Venez au Saguenay, y’a pas de guerre! » (en tout cas, pour l’instant):

« C’est plein d’avantages, les gens veulent venir, y’a pas de violence, y’a pas de menace de guerre, c’est agréable de vivre ici…”

5. Belle sortie contre Djemila Benhabib il y a quelques années à propos du crucifix. On s’en souvient avec émotion:

« Nous les mous Canadiens français, on va se faire dicter comment se comporter, comment respecter notre culture par une personne qui arrive d’Algérie? On est même pas capable de prononcer son nom.”

6. Il a aussi déjà invité des femmes voilées qui s’étaient présentées au conseil municipal à retourner dans leur pays:

“Je sais pas d’où y’arrivent. Si y’arrivent du Maroc là, y’en a encore des avions qui retournent au Maroc. Ça existe ça.”

7. Pourtant, récemment, il se disait prêt à accueillir des réfugiés syriens. On a compris par la suite que c’était parce que le Pape avait fait un appel à la solidarité envers les réfugiés:

« Tu dis pas à une personne, t’es musulmane, va-t’en chez vous, non.”

8. Il y a deux ans, Jean Tremblay remportait le prix du comique malgré lui au gala des Olivier. Il s’était dit honoré et l’avait pris encore mieux que s’il avait été comique intentionnellement:

« Encore mieux, beaucoup mieux. D’après moi, ça veut dire que c’est pas recherché, c’est ça que ça veut dire.”

9. Jean Tremblay a tenu à défendre son « droit » de faire une prière au début du conseil municipal. Il jure toutefois ne pas déranger son voisin avec ça. Effectivement, il n’a dérangé que la Cour suprême:

« Moi je lis les évangiles, je vais à messe, j’trouve que ça du bon sens, je trouve que ce que le Christ a dit, ça du bon sens. Pis? Pis? C’est que ça fait ça? Je dérange pas mon voisin avec ça.”

10. D’ailleurs il est même allé jusqu’à citer Charlie Hebdo pour défendre la liberté d’imposer une prière. C’est assez ironique quand on y pense:

« C’est une question de liberté, c’est ce qu’on a défendu dans Charlie Hebdo, la liberté d’expression, que chacun puisse s’exprimer de façon raisonnable ses croyances, d’une façon raisonnable. C’est ça qu’on a voulu défendre.”

11. Le Seigneur prend beaucoup de place dans sa vie. Il a déjà dit avoir hâte de se retrouver au paradis, même si on y est déjà, sans s’en rendre compte:

« Dans un sens, on est au ciel, mais on le sait pas. Nos yeux sont pas ouverts, nos yeux voient seulement ce que nos sens nous permettent de voir. Mais on voit pas les anges, on voit pas tout le bonheur du ciel. Mais un moment donné on va mourir pis ça va être comme une nouvelle naissance.”

12. Mais sa plus belle déclaration à propos de la religion, c’est assurément celle où il nous a expliqué l’eucharistie:

« C’est merveilleux l’acte sexuel. Que deux êtres humains qui se pénètrent. Le mot, la pénétration, c’est tellement significatif. Regarde quand on mange par exemple, tu vas prendre une pomme: plus est belle, plus tu veux la manger. Plus c’est beau, plus tu veux le manger. C’est la même chose pour l’eucharistie, tu veux mettre Dieu dans toi. C’est ça. L’air faut qu’elle pénètre. S’il n’y a rien qui pénètre dans toi, tu meurs.”

Voilà, vous êtes maintenant pénétrés par la personnalité de Jean Tremblay.

Aussi dans Le club des mal cités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!