The Associated Press Don Garber, commissaire de la MLS

L’épanouissement de la Major League Soccer se poursuit de plus belle, alors que quatre candidatures ont été retenues en vue de sa prochaine phase d’expansion.

Cincinnati, Détroit, Nashville et Sacramento sont les villes qui se disputeront les deux places en jeu, alors que des délégations représentant les quatre projets plaideront leur cause devant le commissaire Don Garber et le comité d’expansion de la ligue le 6 décembre prochain à New York. L’annonce finale est attendue avant le 31 décembre.

En 2015, alors qu’elle comptait 20 franchises, la MLS présentait un plan d’expansion visant les 28 équipes. Deux ans plus tard, elle passait à 
22 clubs avec l’arrivée du Atlanta United FC et du Minnesota United FC. En 2018, le Los Angeles Football Club (LAFC) viendra s’ajouter à cette liste, tandis que le 24e club, celui que David Beckham tente d’implanter à Miami depuis 2014, se fait toujours attendre, faute d’un plan viable pour la construction d’un stade.

Les quatre finalistes faisaient partie au départ d’un groupe de 12 candidatures, déposées le 31 janvier dernier. Les huit autres – Charlotte, Indianapolis, Phoenix, Raleigh, San Antonio, San Diego, Saint Louis et Tampa Bay – pourront, en temps et lieu, revenir à la charge pour les deux places qui restent. D’ici là, il y a toutefois fort à parier que d’autres villes viendront s’ajouter à la liste en raison de l’engouement croissant que suscite le circuit Garber.

Sondage
Selon le Turnkey Sports Poll, un 
sondage mensuel réalisé auprès de plus de 2000 exécutifs séniors de l’industrie du sport, la MLS est actuellement au troisième rang derrière la NBA et la NFL au chapitre des ligues nord-américaines les plus attrayantes pour les annonceurs et commanditaires. À titre comparatif, la LNH est au sixième rang de ce classement.

Hassoun Camara: 
le repos du guerrier

C’est avec beaucoup d’émotion que Hassoun Camara a annoncé la fin de sa carrière sportive devant des journalistes et des proches réunis au centre d’entraînement de l’Impact, mardi.

Les quatre commotions cérébrales subies au cours des deux dernières saisons auront finalement poussé Camara à la retraite, à seulement 31 ans. Une décision prise de concert avec le Dr Scott Delaney de l’Impact et sa conjointe.

L’émotion, justement, aura été le fil conducteur du parcours professionnel de celui qui a traversé l’Atlantique en 2011 en quête d’une nouvelle aventure professionnelle et humaine et qui aura finalement trouvé à Montréal un nouveau chez-soi.

Entrepreneur de nature, le Français compte en effet demeurer dans la métropole et y ouvrir des centres de soccer à cinq. Un poste au sein de l’Impact n’est pas non plus exclu, les discussions étant déjà bien entamées à cet égard.

Les partisans du onze 
montréalais n’ont pas tardé à investir les réseaux sociaux afin de rendre hommage à l’un de leurs favoris, l’avant-dernier – avec Evan Bush – des pionniers de l’aventure MLS.

Aussi dans Le footeur :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!