THE CANADIAN PRESS Max Pacioretty, Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher.

Les experts s’inquiétaient beaucoup suite à la blessure à Alex Galchenyuk. Nous aussi d’ailleurs. Certains diront: oui, justement, vous êtes des experts. C’est gentil, quoiqu’on n’aime pas toujours être associés à eux.

Reste que clairement, tout le monde s’était trompé. Canadien est aussi bon sans Galchenyuk qu’avec Galchenyuk. Paul Byron prend la relève avec brio et Plekanec brille de tous ses cols roulés.

Même Markov n’est pas indispensable. Nathan Beaulieu fait tout aussi bien le travail. Jeff Petry, lui, on n’ose pas en parler tellement il est dans une classe à part. On n’a presque plus envie de revoir Markov.

Des résultats étonnants, donc. Est-ce à cause du génie de Michel Therrien? Ça nous surprendrait. Est-ce à cause du brio de Carey Price? Ça ne doit pas nuire. Est-ce une question de hasard? Probablement. Mais ce n’est pas une raison pour bouder notre plaisir et arrêter de se faire croire que ça sent la coupe. C’est le temps des fêtes quand même.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!