Il y a quelque chose qui nous a frappés pendant le match d’hier contre le Nashville, à part la couleur du chandail des Prédateurs et à part du fait que P.K. Subban n’était pas en uniforme.

Ce qui nous a frappés, c’est qu’Alexander Radulov a été hué chaque fois qu’il touchait à la rondelle.

Comment peut-on détester un joueur de Canadien à ce point? C’est absolument inconcevable. Oui, huer des joueurs des autres équipes comme Zdeno Chara, Milan Lucic ou Patrice Brisebois, on peut comprendre. Mais un joueur de Canadien? Les gens n’ont vraiment plus de respect en 2017.

Ce n’est pas parce que Radulov a abandonné les Prédateurs pour partir sur la brosse avec pas de dents qu’il faut lui en vouloir. Ils l’ont dit à RDS, c’était à une époque où Radulov n’était pas encore mature.

Canadien a vraiment perdu de son lustre pour qu’un de ses joueurs soit ainsi humilié. Il est temps que l’équipe retrouve son panache. Genre en gagnant une Coupe Stanley. S’il vous plaît.

Parce que si Canadien continu comme ça, viendra peut-être un jour où d’autres joueurs, Phillip Danault par exemple, seront aussi hués. À ce moment, il sera vraiment trop tard…

Aussi dans Le Sportnographe :

blog comments powered by Disqus