Il s’est tellement passé de choses dans la vie de Canadien cette semaine que nous nous étions presque résolus à vous parler de baseball, un sport qui n’en est pas vraiment un.

Oh, bien sûr, vous direz que plusieurs autres événements méritaient notre attention, comme les deux buts de Daniel Brière dans un match avec pas de patins contre des joueurs de tennis, ou encore, la bonne performance de l’espoir de la Flanalette Sebastien Collberg dans un match hors-concours. Vous avez peut-être raison. Mais de toute façon, une annonce des plus importantes est venue chambouler notre liste de priorités journalistiques.

Renaud à TVA
C’est que, voyez-vous, mercredi soir, TVA Sports nous annonçait qu’elle avait embauché celui que RDS surnommait «l’informateur», Renaud Lavoie. Selon nos sources, son nouveau surnom serait «le renégat». Bien sûr, plusieurs se sont demandé qu’est-ce qui avait bien pu motiver Lavoie à se joindre à un réseau que personne ne regarde et qui n’a que les Sénateurs d’Ottawa et des courses d’hélicoptères téléguidés à nous offrir. Permettez-nous une hypothèse : le gros argent sale. Élémentaire, mon cher Alfredsson.

Le choc a dû être terrible à RDS puisque Renaud Lavoie était très bien plogué sur Twitter, d’où il tirait plusieurs de ses «informations», et ce, dans les deux langues. Il faut croire que RDS devra engager un stagiaire à temps partiel pour s’occuper de cette partie du boulot. Ou bien montrer à Michel Bergeron comment utiliser Twitter. Et comment utiliser un ordinateur.

La bonne nouvelle, c’est que ce départ laissera plus de place à des Benoît Brunet, Gaston Therrien et autres Jocelyn Lemieux qui sont pas mal meilleurs que Lavoie au chapitre de dire n’importe quoi. Un régal pour nous, au Sportnographe.

Un avenir assuré
Quant à l’avenir du renégat, on peut dire qu’il est assuré, surtout s’il cotise le plus possible à ses REER et n’investit pas tout son fric dans un restaurant à Saint-Ustache. Son avenir médiatique est moins certain puisque TVA Sports est un peu le cimetière de l’expert sportif. Parler de Canadien entre les périodes des matchs des Sénateurs ne suffira pas à le maintenir en vie. À moins que notre informateur ait obtenu des informations privilégiées sur le retour des Nordiques avant de signer son contrat, il faut se rendre à l’évidence que ça sent la fin pour Renaud Lavoie.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!