On peut le dire sans se tromper, Canadien fait preuve de professionnalisme dans toutes les facettes de son jeu en dehors de la patinoire. Son organe de propagande est huilé au quart de tour, ses marges de profits sont excellentes et les joueurs ne manquent jamais de Gatorade sur le banc.

Lorsque certaines personnes lèvent le nez sur Canadien prétextant qu’il viendra souiller le nouveau Centre Vidéotron, Canadien ne réplique pas. L’ignorance est le plus grand des mépris, comme l’a déjà dit un gars tout seul devant le net à qui personne ne faisait de passes.

Par contre, il semble y avoir un aspect de Canadien qui n’est pas tout à fait au point: le personnel médical. Michel Therrien a bien beau dire aux journalistes qu’il «faut que vous faisiez attention dans vos commentaires», la vérité doit sortir. Le protocole suivi par Nathan Beaulieu après le coup à la tête qu’il a reçu et qui, en gros, s’est résumé à une petite tape sur l’épaule par Jean-Jacques Daigneault, reste à peaufiner.

Canadien doit retravailler la manière dont il s’occupe de ses joueurs. Fini la petite tape sur l’épaule par un assistant-coach. Lorsqu’on soupçonne une blessure au haut du corps à un joueur, celui-ci devrait aussitôt être dirigé vers l’urgence la plus proche où une infirmière lui donnera une petite tape sur l’épaule avant de le faire attendre pendant 22 heures. C’est comme ça que ça fonctionne, la médecine moderne.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!