Archives Métro Le Sportnographe propose que Canadien embauche Gabriel Nadeau-Dubois afin de gérer ses communications.

Il est une vérité en ce bas monde qui jette à terre tellement c’est vrai : est populaire ce qui pogne auprès du peuple et ne l’est plus quand ça pogne pu. N’est-il pas de plus bel exemple à cet égard que celui de Marie-Élaine Thibert? Parce que malgré la convergence. Malgré le talent. Malgré les autres affaires le fun. C’est qui Marie-Élaine Thibert? Bin c’est ça.

Pourtant, il est une exception, et une seule (à part Gérald Tremblay) : Canadien. Fectivement, Canadien est populaire peu importe les circonstances, peu importe les situations, même quand y pogne pu.

Prenez la dernière saison. Plate, nous direz-vous. En sacrafâsse, rajouterions-nous. Les fans les trouvent pas bons. Les journalistes les trouvent pas bons. Les gens sont fâchés. Et pourtant, Canadien est aussi populaire que durant ses belles années.

Fouillez-nous, on comprend juste pas.

Toujours est-il qu’à force de chercher les problèmes chez Canadien, particulièrement au chapitre de la patinoire, et à ne pas trouver de solution, on en vient qu’à se demander si le problème de la Flanelle n’est pas seulement en surface.

GND à la rescousse

C’est pourquoi, toujours en trop plein de solutions, le Sportnographe propose que Canadien embauche Gabriel Nadeau-Dubois afin de gérer ses communications.

Ainsi, Canadien règlerait son problème de coolness, rajeunirait son image, franciserait son image et contribuerait à régler l’endettement étudiant, à tout le moins l’endettement de Gabriel Nadeau-D., ce qui n’est pas une petite chose, compte tenu de son crédit ces temps-ci.

Et cette décision gagnante ne coûtera pas un sou aux contribuables. Ou presque.

Aussi dans Canadien de Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!