Le sujet de l’heure dans le monde du sport par les temps qui courent, c’est bien sûr le combat de titans que se livrent Dustin Tokarski et Mike Condon pour l’obtention du poste de gardien numéro deux de Canadien. C’est pas mêlant, on en fait presque de l’insomnie.

Mais au-delà des prouesses des gardiens sur la glace, il y a un facteur qui nous fait pencher du côté de Condon: son nom. C’est que voyez-vous, une promotion pour Condon serait une belle occasion pour nous de nous moquer des titres des différents journaux qui feront des jeux de mots poches avec son nom.

Toujours à la fine pointe de l’avant-gardisme, nous vous en avons préparé quelques-uns, histoire de scooper nos collègues au cas où il ferait le gros club.

– Condon, imperméable face aux Leafs
– Condon a de la veine
– Condon pénètre l’alignement
– Condon protège le blanchissage
– Un Condon à saveur de victoire
– Condon fait durer le plaisir
– Condon se faufile en prolongation
– Condon manque de sensibilité
– Condon fait son chemin
– Therrien n’a pas besoin de Condon
– Le mystère Condon percé

Une bonne chose de faite.

Maintenant, concentrons-nous sur les choses qui auront vraiment un impact sur la patinoire, comme la rapidité de ses réflexes et le dessin sur son casque.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!