Archives Métro P.K. Subban

Plusieurs le savent déjà, la cause des enfants malades me touche beaucoup.

Ayant une soeur de 17 ans atteinte de fibrose kystique et un frère de 11 ans né avec un trouble du spectre autistique (TSA), j’ai grandi avec la maladie.

Ce matin, en voyant cette vidéo publiée sur la page Facebook de P.K. Subban, je dois vous avouer, j’ai pleuré. Le bon P.K. a encore fait les choses en grand. En partenariat avec Air Canada, le défenseur du Canadien a fait la journée (et peut-être même l’année!) de dizaines d’enfants malades en leur réservant une surprise dans l’Atrium de l’Hôpital de Montréal pour enfants, là où ma sœur reçoit des traitements. Leur réaction vaut tout l’or du monde.

Certains diront qu’il fait tout ça pour redorer son image, pour bien paraître. Je ne suis pas d’accord.

P.K. a un grand cœur et, surtout, il prend le temps. À 26 ans, P.K. est bien plus qu’un joueur de hockey de la LNH qui fait 9 M$ par année qui signe des chèques à gauche et à droite.

Pour reprendre ce qu’Élise Béliveau a déjà dit devant le salon des dames, après un match, au Centre Bell: «P.K., c’est un homme d’exception.»

Aussi dans Qu'est-ce t'Andy? :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!