Métro En fermant les yeux pour mieux laisser venir les images, on fait place à de nouvelles idées!

Saviez-vous que mai est le Mois national de la masturbation?

En 1995, le centre d’éducation sexuelle Good Vibrations, qui est aussi un sex-shop, à San Francisco, en a décidé ainsi dans le but de protester contre le congédiement de la ministre de la Santé Jocelyn Elders, qui avait publiquement affirmé que l’autoérotisme devait être enseigné dans les écoles. Quoi qu’il en soit, quel meilleur moment de l’année que le printemps, synonyme de renaissance sexuelle, pour célébrer l’amour de soi?

Bien qu’elle ne rende pas sourd, aveugle ou même stérile (ah! Les fausses croyances!), plusieurs se sentent coupables de s’y adonner lorsqu’ils sont en couple ou considèrent la masturbation comme une «simple» solution de rechange à la relation sexuelle. Mais l’autoérotisme, qui, par définition, regroupe toutes les techniques visant à se procurer soi-même du plaisir, est plein de bienfaits, tant individuels que relationnels!

La masturbation n’est pas une course à l’orgasme; elle permet notamment une prise de conscience de son corps et aide à se familiariser avec l’ensemble de ses sensations génitales et corporelles, tout en contribuant à la définition de ses préférences sexuelles. Elle peut donc être extrêmement bénéfique pour un homme voulant accroître la maîtrise de son érection ou de son éjaculation, pour une femme ayant de la difficulté à éprouver de l’excitation, ou pour toute personne désirant prendre le contrôle de son plaisir sexuel.

L’autostimulation est aussi un excellent moyen de chasser le stress. En effet, elle permet au corps de libérer des hormones, dont l’ocytocine et l’endorphine, reconnues pour leurs propriétés calmantes et euphorisantes, ainsi que la sérotonine, considérée comme un antidépresseur naturel. Intégrer la masturbation à sa sexualité, c’est aussi se façonner un imaginaire érotique riche et diversifié. En fermant les yeux pour mieux laisser venir les images, on fait place à de nouvelles idées!

Comme toute pratique sexuelle, la masturbation relève des préférences personnelles et ne doit pas être considérée comme une obligation. Si l’autoérotisme fait partie intégrante de votre sexualité, voici quelques techniques pour bonifier l’expérience.

  • Travaillez votre respiration : en inspirant par le ventre et en expirant lentement, comme si l’air sortait de votre nombril.
  • Faites le vide : Tenez-vous à l’écart de la frénésie quotidienne et accordez-vous un moment d’intimité. Se concentrer sur le «ici et maintenant» vous aidera à explorer votre sensualité.
  • Faites circuler l’énergie sexuelle : pour augmenter votre sensibilité sexuelle, il est nécessaire de disperser l’énergie dans tout le corps, en évitant de la concentrer au niveau des organes génitaux.

Aussi dans Sexe dans la ville :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!