Métro L’été promet d’être chaud!

Bien que dame Nature se soit amusée beaucoup trop longtemps à jouer au yo-yo avec la température, ça y est : l’été est officiellement arrivé! Pourquoi ne pas en profiter pour réveiller votre sexualité? C’est sans prétention que je vous propose quelques idées… pour jouer avec le thermostat!

  1. Frissonner de plaisir
    Le mouvement «Do It Yourself» (faites-le vous-même), vous connaissez? Pas besoin de s’en tenir aux recettes ou aux astuces beauté : confectionner son propre jouet sexuel, c’est tout à fait possible! Versez de l’eau dans un condom et placez-le au congélateur (dans un rouleau de papier hygiénique ou un autre support) le temps qu’il gèle. Et voilà! Jouer avec les contrastes de température permet d’éveiller les sens et vous offre un éventail de possibilités sexuelles.
  2. Explorer de nouveaux horizons
    Les Canadiens se situeraient au troisième rang mondial des champions des activités sexuelles pratiquées dans la nature. L’hiver étant assez long, il y a de quoi vouloir agrandir son terrain de jeu hors de la chambre à coucher durant les doux mois d’été! Certes, le plaisir de l’interdit peut être extrêmement excitant, mais rappelez-vous, chers «sexplorateurs», qu’avoir des relations sexuelles dans un lieu public reste une infraction! Pour éviter les ennuis, je vous mets au défi : trouvez-vous plutôt un endroit coquin à l’abri des regards. Le jardin? Un balcon discret? Un champ désert?
  3. Succomber au pouvoir du rythme
    Qui dit temps ensoleillé dit aussi chansons fruitées et torrides. L’ouïe, quel sens négligé en matière de sensualité! La musique est un facteur déterminant avant, mais également pendant les activités sexuelles. En effet, elle permet de se concentrer sur le ressenti et aide à vivre chaque sensation au maximum. Il ne faut jamais sous-estimer les stimulations sonores, alors préparez-vous une sélection musicale qui vous rappelle de bons souvenirs ou bien qui vous émoustille, tout simplement! Pour jouer sur l’élément de surprise grâce à la privation sensorielle, amusez-vous à vous bander les yeux et à utiliser des écouteurs.
  4. Découvrir l’«aqua-sûtra»
    Sous la douche ou dans la piscine, l’eau permet des gestes beaucoup plus fluides et rend les corps ultra légers! Une occasion en or d’expérimenter de nouvelles positions sexuelles. Il faut toutefois faire attention aux petits accidents. L’efficacité du condom peut être compromise sous l’eau. De plus, le savon dissout le lubrifiant et rend le préservatif beaucoup plus fragile. Les risques de bris sont donc plus grands. Veillez à ne pas exposer directement le condom à l’eau et au savon, en utilisant un lubrifiant à base de silicone puisque l’eau assèche la lubrification naturelle du corps.

Aussi dans Sexe dans la ville :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!