Jean Bernier Isabelle Lacasse - Vincent Bolduc - André Robitaille - Pascale Lévesque - Louis T.

C’est sur un très joli générique d’ouverture tournée à l’aide d’une caméra drone (une caméra montée sur une espèce de mini-hélicoptère) et qui descend de tout en haut de la tour de Radio-Canada jusque dans l’entrée que s’ouvre Entrée principale.

L’émission de 16h d’Ici Radio-Canada télé a comme mission de faire le pont entre la programmation de jour et celle de la soirée. On peut dire que c’est assez réussi, et que la cassure est assez nette entre Terre humaine, l’émission qui précède et celle d’André Robitaille.

J’avais des préjugés sur l’émission : une émission tournée dans l’entrée de la grande tour, c’est un peu pic pic non? On se souvient que c’est là qu’avaient finies les Lionnes devant un public parfois assez hétéroclite (!!!). On peut dire que le premier public d’Entrée principale devait mettre un peu de pression sur l’équipe, rassemblés à une table, on pouvait voir les patrons des variétés de la SRC.

Soit, le contexte était un peu bizarre pour cette première, mais le contenu, fort divertissant. D’abord il faut dire qu’on aurait pu mettre André Robitaille seul pendant une heure que je l’aurais écouté au complet! Les panélistes l’entourant sont sympathiques et l’ambiance sur le plateau vraiment agréable. Évidemment, ce ne seront pas toujours des chroniques qui vont révolutionner la télé, mais j’ai appris des choses malgré le ton léger. Ce lundi, on ne sentait presque pas que c’était une première émission pour l’équipe, qui faut-il le rappeler, travaille en direct.

Et justement, l’émission se sert bien de ce direct. Les réseaux sociaux sont mis à profit (note pour toutes les émissions du monde: il y a d’autres choses à faire avec Twitter que de s’autocongratuler en lisant des tweets de personnalités connues qui nous regardent), on voit certains commentaires Twitter sur un écran et des commentaires Facebook en bas de l’écran pendant les aller-pauses.

De bonnes idées en vrac: Marie-Pier Élie, journaliste scientifique qui est vraiment intéressante. Bon coup que d’exploiter ce sujet plutôt qu’une autre chronique artistique plus convenue. « La science, c’est de la grosse joie gratis! » L’humoriste Louis T. en barista. Le café est un prétexte (et la grosse cloche à pâtisserie un peu dérangeante) mais le duo Louis T./André Robitaille fonctionne à merveille. André qui appelle des gens des annonces de Kijiji! Lundi, il a appelé un homme de 71 ans qui se cherche «un chum de pêche»!

Bref, Entrée principale va un peu dans tous les sens, mais de façon positive. C’est intéressant, divertissant et on sent André Robitaille dans son élément. J’ai hâte de voir s’il y aura des moments magiques grâce au direct pendant la saison. Je continue toutefois de penser que 16h est une case difficile.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!