Emanuelle Duchesne, présidente et directrice de NumériQuébec

On achète local par soutien pour l’économie québécoise et si maintenant on consommait du web 100% québécois? Emanuelle Duchesne, présidente et directrice de Panierdachat – une plateforme de commerce électronique permettant aux PME de créer leur boutique en ligne – a lancé la semaine dernière Numéri.Québec. Ce site regroupe des solutions numériques, c’est à dire des applications, des plate-formes, etc., 100% québécoises. Et c’est une première au monde!

«Il y un manque d’information concernant ce qui est présenté comme étant une solution [numérique] québécoise. Il n’y a pas nécessairement un gage de qualité plus que d’autres solutions, mais surtout une imputabilité, et un produit qui répond, d’ordre général, davantage aux besoins de ces entreprises», explique Emanuelle.

Tout le code des solutions des entreprises représentées ont été développées au Québec au moins à 90%. Leur service ou produit en ligne est disponible en français sous forme SaaS (logiciel en tant que service). Les entreprises doivent avoir au moins un an d’existence afin de s’assurer qu’ils ne soient pas en version Beta.

Numéri.Québec est un projet qui trottait dans la tête d’Emanuelle depuis plusieurs mois. Elle a décidé de le financer elle-même sans financement externe, avec les effectifs de Panierdachat. «Nous parlons beaucoup de produits physiques faits au Québec, mais rien sur le numérique, et pourtant un produit numérique développé au Québec a été codé par des développeurs engagés ici. Il manque d’information à ce sujet. Il peut être difficile de conclure quoi que ce soit sans étiquette ou réglementations établies.»

Pour Emanuelle, il est important de faire connaître ces solutions numériques qui ont décidé d’investir ici. «Souvent, vu que ces entreprises ont des enjeux locaux, ils développent de façon plus pointue leurs fonctionnalités qui répondent à des besoins spécifiques des entreprises québécoises (fiscalité, langue, service de proximité, etc.)».

Il n’y a pas de plan précis pour ce qu’il adviendra de Numéri.Québec dans le futur. «Il est possible que les entreprises participantes aient un sceau « Programmé au Québec », nous sommes en train d’y réfléchir», explique la présidente.

La liste des entreprises participantes est disponible sur le site de Numeri.Quebec.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!