Apple a dévoilé aujourd’hui la nouvelle montre connectée Apple Watch Series 4 et trois nouveaux iPhone, les iPhone Xs, Xs Max et Xr, à l’occasion de son événement annuel de la rentrée. Voici mes premières impressions des nouveaux appareils.

Apple Watch Series 4

Apple a dévoilé aujourd’hui la première refonte de sa montre Apple Watch, qui offre désormais un écran de 32% à 35% plus grand qu’auparavant selon le modèle choisi, et un format de 2mm plus large.

La montre offre plusieurs améliorations internes, notamment un nouveau processeur à double cœur jusqu’à deux fois plus rapide qu’auparavant, une couronne numérique plus sensible et un haut-parleur plus puissant.

La couronne est désormais dotée d’un mécanisme de rétroaction haptique, qui donne l’impression qu’un mécanisme est enclanché lorsqu’on la tourne. L’effet est subtil, et quand même assez réussi.

Petit détail intéressant, le microphone de la montre a été déplacé, du côté opposé du haut-parleur, ce qui devrait améliorer la qualité sonore, tout particulièrement pendant les appels.

La montre offre aussi quelques nouveautés logicielles, comme de nouveaux cadrans, notamment un qui facilite l’accès à l’application Breathe.

Des nouveautés pour la santé

Les principales nouveautés techniques de l’Apple Watch Series 4 sont toutefois reliées à la santé, probablement l’un des secteurs d’avenir les plus intéressants pour Apple.

Le gyromètre de l’appareil est ainsi plus précis et plus rapide qu’auparavant, ce qui permet de détecter de nouveaux mouvements, comme une chute. La montre ne vous empêchera pas de tomber, mais elle pourra alerter le 911 automatiquement si vous demeurez immobile après la chute, ce qui pourrait être particulièrement intéressant pour ceux qui ont un proche âgé à risque de tomber, par exemple.

La détection de chutes n’est pas la seule nouveauté en lien avec la santé de la montre. Son capteur de rythme cardiaque permet maintenant de détecter un rythme trop lent et un rythme anormal. Ces alertes ont été approuvées par la FDA aux États-Unis, mais pas au Canada pour l’instant. Il faudra donc attendre pour pouvoir en profiter ici.

Plus important encore, la montre est maintenant dotée d’électrodes capables de mesurer un électrocardiogramme. L’utilisateur peut ainsi savoir si son cœur bat normalement, ou si la montre a détecté une fibrillation auriculaire, par exemple. Un document PDF peut ensuite être sauvegardé et partagé avec son médecin.

L’Apple Watch Series 4 offre un plus grand écran que la génération précédente.

L’Apple Watch Series 4 sera offerte en trois finitions en aluminium et trois finitions en acier (incluant une nouvelle en or). Même si la montre est plus grosse qu’auparavant (à 40mm et 44mm plutôt que 38mm et 42mm), les bracelets des premières générations seront compatibles avec la nouvelle montre, et vice-versa.

La montre sera offerte en commande anticipée dès le 14 septembre, et offerte dès le 21 septembre pour 519$ pour la version Wi-Fi, et 650$ pour la version LTE. L’Apple Watch Series 3 sera toujours offerte à un prix plus abordable de 369$.

Aperçu des iPhone Xs et iPhone Xs Max

Le successeur de l’iPhone X s’appellera iPhone Xs et sera offert en deux formats; le Xs régulier, avec son écran de 5,8 pouces, et le nouveau Xs Max, avec un écran de 6,5 pouces. Une troisième version plus abordable, l’iPhone Xr, remplacera tant qu’à elle l’iPhone SE.

Les deux iPhone phares sont dotés d’un OLED écran amélioré, qui affiche notamment plus de couleurs. L’écran est compatible avec les technologies HDR10 et Dolby Vision, et il offre une surface tactile à 120Hz et 3D Touch.

Cet écran est joli, et impressionne particulièrement avec le grand format de l’iPhone Xs Max.

Côté taille, notons que l’iPhone Xs Max est similaire à l’iPhone 8 Plus auparavant. Il s’agit d’un appareil qui est donc assez grand entre les mains, mais qui semblera familier à ceux qui possèdent son prédécesseur.

Plus de puissance pour moins d’énergie avec le A12 Bionic

À l’intérieur, l’iPhone est équipé du nouveau système sur puce A12 Bionic, gravé en 7nm. Ce dernier devrait être légèrement plus puissant (les applications s’ouvrent d’ailleurs 30% plus rapidement qu’auparavant, en partie grâce aux améliorations d’iOS 12, toutefois), mais surtout consommer moins d’énergie, grâce à la gravure en 7nm.

Ses cœurs réservés à l’apprentissage machine (neural engine) seront pour leur part beaucoup plus puissants, puisqu’ils passent de 2 cœurs à 8 en tout, ce qui leur permet de réaliser 5 trilliards d’opérations à la seconde. Rappelons que, contrairement à Google qui effectue son apprentissage machine principalement dans le nuage, Apple effectue le sien sur les iPhone directement.

Le nouveau moteur d’apprentissage machine devrait notamment permettre l’apprentissage en direct, dans l’appareil photo, par exemple. Le moteur pourra aussi profiter à l’outil CoreML, que les développeurs peuvent utiliser pour effectuer de l’apprentissage avec leurs applications.

Le processeur graphique des iPhone Xs est quant à lui 50% plus rapide depuis la dernière génération. Le jeu à venir Elder Scrolls: Blades de Bethesda semblait d’ailleurs particulièrement joli lorsque j’ai eu l’occasion de l’essayer après la conférence.

Une nouvelle caméra

Comme à l’habitude, le nouvel iPhone est doté d’une nouvelle caméra. Son capteur principal de 12 mégapixels est désormais plus gros qu’auparavant, et accompagne un grand objectif F1.4. Le second capteur est pour sa part toujours de 12 mégapixels également, avec son ouverture plus petite F2.4.

Les principales nouveautés de l’appareil semblent toutefois être logicielles. L’appareil est ainsi capable de profiter du processeur A12 Bionic pour adapter la photographie HDR aux mouvements du sujet.

L’effet de flou artistique de l’iPhone – qui était déjà l’un des meilleurs sur le marché – a aussi été amélioré. Celui-ci est non seulement plus réaliste, mais il est maintenant possible d’ajuster l’ouverture de l’objectif après avoir pris une photo, afin d’avoir un effet bokeh plus ou moins gros.

Détail intéressant, l’effet n’est pas à son point le plus important par défaut (F1.4), mais plutôt à F4.5. J’ai l’impression que le mieux sera d’augmenter l’effet uniquement dans les photos où les contours du sujet auront parfaitement été identifiés par iOS.

Notons que le mode portrait avec cet effet est offert autant avec l’iPhone Xs et l’iPhone Xs Max qu’avec l’iPhone Xr, même si ce dernier ne possède qu’une caméra, ce qui est une première pour Apple (d’autres entreprises, comme Google, offrent déjà la fonctionnalité).

Meilleure autonomie, double SIM et plus

Parmi les autres nouveautés de l’iPhone Xs, notons que son autonomie a été améliorée, et que l’appareil devrait offrir 30 minutes de plus par jour comparé à l’iPhone X. Le Xs Max, doté d’une plus grande batterie, offrira pour sa part 1h30 de plus d’autonomie.

L’iPhone Xs sera aussi compatible avec la technologie eSIM au Canada, en premier chez Bell. Un utilisateur pourra ainsi utiliser une carte SIM régulière à l’étranger pour profiter d’un numéro de téléphone local, tout en recevant ses appels sur son compte Bell habituel. D’autres opérateurs devraient être ajoutés au cours des prochains mois.

En Chine, où les téléphones à deux cartes SIM sont en grande demande, l’iPhone Xs Max sera pour sa part doté de deux fentes pour cartes SIM.

Parmi les autres nouveautés, notons que l’appareil est désormais doté d’une résistance à l’eau IP68 améliorée, qui devrait résister à 2 mètres d’eau pendant 30 minutes.

L’iPhone Xs sera lancé le 21 septembre à partir de 1379$ et le Xs Max à partir de 1519$.

iPhone Xr: peu de compromis

L’iPhone SE a enfin un remplaçant, l’iPhone Xr, qui offre une finition d’aluminium, et non en acier comme l’iPhone X, et un écran ACL de 6,1 pouces, qui le place entre les Xs et Xs Max.

Le nouveau téléphone plus abordable d’Apple exige peu de compromis. Côté performances, celui-ci est d’ailleurs aussi puissant que l’iPhone Xs, grâce à son même processeur A12 Bionic. L’appareil n’est doté que d’une seule caméra, et non deux, mais il s’agit de la même caméra principale qu’avec l’iPhone Xs.

Autre petit bémol, son écran est un peu moins beau, et son cadre semble plus gros. Il est toutefois offert dans des couleurs vives qui sont à mon avis plus intéressantes que celles de l’iPhone Xs, un peu plus sobres.

Attention par contre, ce n’est pas parce que l’iPhone Xr est plus abordable qu’il est d’entrée de gamme pour autant. L’appareil sera lancé le 26 octobre pour 1029$.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!