Après s’être imposé dans les téléphones, Google s’attaque maintenant au marché des téléviseurs connectés avec l’arrivée de la plateforme Android TV, offerte au Canada via la console Nexus Player. S’il y a encore place à amélioration, le système d’exploitation s’annonce des plus prometteurs, notamment grâce à son interface réussie et à sa compatibilité avec les jeux Android.

Android TV est la seconde incursion de Google dans les télés, après l’échec retentissant de la plateforme Google TV lancée il y a quelques années.

Dès les premiers instants, il est clair que ce nouvel essai marque une amélioration importante par rapport à son prédécesseur. L’interface est plus simple et plus jolie, mettant de l’avant le contenu multimédia des différentes applications installées comme YouTube et Google Play Movies, et Android TV est plus efficace que Google TV sur un grand écran.

Il faut dire que Google a grandement amélioré ses services depuis 2010. YouTube nous connaît mieux et nous propose sans effort du contenu à notre goût, et la recherche vocale – à laquelle on accède en appuyant sur un bouton de notre télécommande – est des plus précises, malgré quelques ratés occasionnels en français.

Depuis, Google a aussi développé Chromecast, une technologie compatible avec Android TV qui permet d’afficher facilement du contenu de son téléphone, de sa tablette et de son ordinateur sur son téléviseur.

Nexus Player
Android TV sera bientôt offert directement dans les téléviseurs, notamment dans toutes les futures télés connectées de Sony, mais pour l’instant, il faut acheter une console séparément pour en profiter.

Plusieurs appareils du genre sont en préparation, mais ceux qui souhaitent essayer le système d’exploitation de Google sur un grand écran dès maintenant devront se tourner vers le Nexus Player, une petite console de la forme d’une rondelle assez large produite par ASUS et mise en marché par Google.

L’appareil, vendu 109$, est livré avec une petite télécommande Bluetooth en plastique, et ceux qui prévoient jouer à des jeux peuvent aussi s’équiper d’une manette, vendue séparément pour 44,99$.

Place aux jeux
Il faut dire que si le multimédia est au centre de l’expérience Android TV – une vingtaine d’applications permettent d’accéder à du contenu audio ou vidéo, comme Netflix, DailyMotion ou Songza, sans compter les nombreuses applications mobiles compatibles avec Chromecast –, les jeux vidéo semblent devoir être une des forces d’Android TV, et un élément différenciateur avec l’Apple TV, par exemple.

Le catalogue de la boutique Google Play est encore assez mince – il compte seulement quelques dizaines de titres –, mais ce n’est qu’une question de temps avant que les développeurs d’applications mobiles Android adaptent leurs logiciels. Parmi les titres qui se distinguent le plus, notons les succès mobiles The Walking Dead et The Wolf Among Us, mais aussi des ports d’anciens jeux, comme Double Dragon ou Final Fantasy III.

Malheureusement, le Nexus Player pourrait être un peu plus puissant pour bien fonctionner avec les jeux plus lourds. On aimerait aussi que les parties sauvegardées sur sa télé soient plus souvent synchronisées avec ses appareils mobiles, ce qui est rarement le cas présentement.

Malgré ses quelques faiblesses et une boutique d’applications qui pourrait être mieux garnie, Android TV est une plateforme qui démontre beaucoup de potentiel. Rien ne presse d’acheter le Nexus Player pour l’instant, mais à terme, la plateforme devrait être un complément à considérer pour les propriétaires de téléphones et de tablettes Android.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!