Getty Images/iStockphoto Il faut savoir prendre du recul pour mieux gérer ses émotions.

Comme les sportifs de haut niveau, nous devons régulièrement atteindre des objectifs et bien gérer la pression. Pour cela, il nous faut un mental d’acier. Une coach nous dit comment y arriver.

1. Être authentique
«Lorsqu’on n’est pas soi-même, on se force à jouer un rôle et c’est épuisant », explique la coach de gestion Linda Arsenault. Selon elle, l’authenticité est la qualité première de tout leader qui arrive à avoir un mental d’acier. Lorsqu’un individu est honnête avec lui-même et les autres, il est automatiquement plus fort.

2. Prendre du recul
Il faut savoir prendre du recul pour mieux gérer ses émotions. Nous sommes parfois appelés à faire de longues journées, et la compétition, la fatigue et le stress peuvent avoir une incidence sur jugement. On devient impatient, nerveux, on fait des erreurs; bref, notre mental en prend un coup. «Pour préserver son mental d’acier, il faut se donner le temps de prendre du recul, d’analyser la situation et réaliser qu’on ne peut avoir réponse à tout, tout de suite», fait valoir la coach.

3. Savoir écouter
Il faut aller au-delà des mots. Les employés avec un mental d’acier ont une forte intelligence émotionnelle et une bonne écoute. Les personnes qui savent écouter, qui peuvent se mettre à la place des autres, savent prendre de meilleures décisions.

4. Poser des questions
En plus de savoir écouter, il faut savoir poser les bonnes questions. Cette compétence devient particulièrement importante lorsque nous sommes en situation de gestion.

5. Bien gérer son temps
Le risque de perdre ses objectifs est toujours réel. Savoir bien gérer son temps, c’est savoir dire «non» et savoir comment le dire. Parfois, il faut remettre certaines choses à demain… ou à la semaine prochaine, pour éviter que tout se bouscule dans notre tête et affecte notre confiance en nous.

6. Équilibrer travail et famille
Difficile d’avoir un mental d’acier sans trouver l’équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle. «Il faut faire de l’exercice, bien manger, aller prendre l’air et, surtout, être dans le moment présent, autant au travail qu’à la maison», conseille Linda Arsenault.

7. Avoir un bon réseau
Bâtir (et entretenir) un bon réseau de contacts nous permet d’aller chercher l’aide, les outils et les ressources dont on a besoin. On trouve ainsi plus facilement des solutions à nos problèmes, et l’interaction avec des gens qu’on apprécie renforce notre moral d’acier.

8. Aimer ce qu’on fait
Il est beaucoup plus facile de garder le moral lorsqu’on se lève le matin pour aller faire un travail qu’on aime. Se sentir compétent dans son rôle, penser que son talent est bien mis à contribution et que ses efforts seront reconnus à leur juste valeur : ces éléments donnent envie de s’engager dans son travail et contribuent à un moral d’acier. «Au-delà des compétences et de la performance, une attitude mentale positive distingue souvent les employés qui reçoivent des promotions», conclut Linda Arsenault.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!