Même si la con­fiance des PME a tenu bon en septembre, elle reste bien en deçà de ce qu’elle était au début de l’année, après avoir périclité en août. Selon le Baromètre des affaires de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), l’indice s’est établi à 62,7, un point de mieux qu’en août.

«On craint toujours que les retombées des crises financières aux États-Unis et en Europe gagnent le Canada, a analysé par voie de commu­niqué Martine Hébert, vice-présidente de la FCEI pour le Québec. Toutefois, les plans d’exploitation et les attentes des propriétaires de PME sont globalement stables, voire en légère hausse.»

Une fois encore, le niveau d’optimisme des chefs d’entreprise de l’Alberta est le plus élevé, son indice se situant à 74,4, tandis que les entrepreneurs de l’Ontario et du Québec sont les moins optimistes, leur indice ayant chuté à 58,6.

Côté sectoriel, les perspectives varient beaucoup aussi. L’optimisme est au plus bas dans les secteurs de la construction, de la vente au détail et de l’hébergement, leur indice s’inscrivant en dessous de 58. 

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!