Josie Desmarais/Métro Madeleine Martins, directrice d'Habitat pour l'humanité (Québec)

Elle-même issue de l’immigration, Madeleine Martins, directrice d’Habitat pour l’humanité (Québec), explique les avantages de la diversité dans un milieu professionnel.

Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux arrivants pour qu’ils décrochent une première expérience professionnelle?
Faire preuve d’écoute et de curiosité, accepter de se remettre en question et être proactif. Il ne faut pas s’attendre à retrouver exactement ce que l’on avait chez soi.

Qu’apporte la diversité dans un milieu professionnel?
La complémentarité des compétences et des expériences est, selon moi, ce qui rend une équipe forte. Particulièrement dans notre organisme, qui dessert une clientèle très variée.

Ça apporte également quelque chose de positif sur le plan humain?
Les discussions autour des repas ou lors des rencontres d’équipe sont très enrichissantes. Le respect des autres et l’ouverture à d’autres valeurs sont nécessaires pour travailler chez nous.

Vous avez choisi de collaborer avec le programme Interconnexion de la Chambre de commerce de Montréal. Pourquoi?
Je suis très sensible aux défis que peut représenter pour quelqu’un l’intégration dans un pays qui n’est pas le sien. Le programme Interconnexion, avec lequel nous collaborons depuis 2014, m’apparaissait comme un outil facilitateur qui méritait d’être appuyé. Par ailleurs, comme gestionnaire, je vis au quotidien les enjeux de recrutement et la présélection des compétences proposée par la Chambre de commerce est fort utile.

«Je veux croire [que nos employés issus de l’immigration] apprécient tous l’occasion immédiate qui leur est offerte et qu’ils se sentent mieux outillés pour trouver d’autres emplois [par la suite].» –Madeleine Martins

Comment se passe l’intégration des personnes au sein de votre organisme?
Dans la majorité des cas, l’intégration se déroule avec une grande facilité. Mes collègues sont ouverts et accompagnent les nouveaux venus avec patience et ouverture. Lorsque nous avons eu à faire face à des enjeux particuliers, ils provenaient des habiletés relationnelles des individus et non de leur provenance géographique. Selon le poste occupé, nous avons également des étapes d’intégration spécifiques et un coaching adapté. Il faut noter que nos employés sont toujours disponibles pour parler du marché du travail québécois avec les nouveaux arrivants.

Chaque mois, Métro publie, en collaboration avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, des exemples d’intégration professionnelle réussie.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!