Métro Les écoles d’été sont destinées tant aux professionnels qu’aux simples citoyens

Comme chaque été, le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM) propose des cours et des séminaires pour mieux comprendre le monde en mouvement.

De nouvelles thématiques seront abordées, dont les réseaux du crime mondialisé, «thématique de plus en plus présente sur la scène internationale, notamment en raison des avantages que lui procure l’internet», a souligné par voie de communiqué Jean-François Lisée, directeur exécutif du CÉRIUM.

Autres nouveautés cette année : on fait le point sur l’Europe en crise, alors que, de son côté, le Brésil est en ébullition.

En tout, huit sessions intensives de six jours (huit «écoles») regroupant chacune une dizaine d’experts sont offertes aux membres d’ONG, aux travailleurs de la fonction publique, aux journalistes, aux diplomates, aux professeurs et formateurs, aux cadres, aux étudiants ainsi qu’aux citoyens ayant un intérêt pour l’un ou l’autre des enjeux étudiés.

Il est possible de s’inscrire pour une semaine ou une journée, de suivre une thématique dans plusieurs écoles ou d’obtenir un accès total. Métro


Huit écoles

  • Les réseaux du crime mondialisé : cybercrimes, terrorismes, mafias
  • États-Unis 2012 : le choix
  • La Chine, superpuissance!
  • L’Europe en crise
  • L’an II du Printemps arabe
  • Les droits de la personne sur terre : un diagnostic
  • Modèle scandinave :les outils du succès
  • Le Brésil : prêt au décollage!

Aussi dans Carrières :

blog comments powered by Disqus