MONTRÉAL — C’est la 5e édition de la Semaine «Le poids? Sans commentaire!», et les organisateurs s’adressent cette année aux adultes qui jouent un rôle d’influence auprès des jeunes, dont les parents.

L’organisme ÉquiLibre souhaite leur faire réaliser que les commentaires sur le poids adressés aux enfants ou faits devant eux peuvent «les marquer profondément et pour longtemps».

L’objectif de la campagne est de sensibiliser la population à l’omniprésence et aux conséquences négatives des commentaires sur le poids.

La campagne est lancée quelques jours après les critiques parfois virulentes qui ont été formulées à l’endroit de la chanteuse Safia Nolin, notamment sur son poids et son apparence en général lors du récent gala de l’ADISQ.

Selon Anouck Senécal, nutritionniste et porte-parole pour ÉquiLibre, ce que la chanteuse a dû subir la semaine dernière est tout à fait regrettable.

Mme Senécal y voit toutefois un aspect positif pour la société en général: plus on en parle, plus ce genre de commentaires inacceptables sur le poids sera dénoncé.

Plusieurs outils de sensibilisation, d’éducation et de mobilisation ont été développés par ÉquiLibre et peuvent être consultés sur le site de l’organisme. De nombreux témoignages sont également disponibles.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus