EDMONTON – L’argent n’est pas le seul facteur de réussite du système de santé. Une étude du Conference Board du Canada conclut que la manière de dépenser les sommes importe bien davantage que les montants eux-mêmes.

Malgré l’hypothèse répandue que l’efficacité du réseau de la santé soit liée aux ressources qu’on y injecte, la province de l’Ontario a su prouver qu’il était possible d’obtenir de bons résultats avec moins de ressources. Avec moins de fournisseurs de services, moins d’équipement médical et moins de lits que d’autres provinces, l’Ontario se hisse en tête pour l’efficacité de son système de santé, selon le Conference Board.

La Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador sont les provinces qui investissent le plus par habitant. Si les deux premières s’en tirent avec un A, le Québec mérite la note de C et Terre-Neuve a obtenu la note D au classement.

Parmi les variables étudiées on retrouve les mesures de dépistage et de prévention, l’efficacité, le souci du patient et la sécurité.

Le rapport complet sera publié jeudi.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!