Michael Probst/La Presse canadienne

30 ans après avoir banni la cigarette des hôpitaux et des salles de classe, le Québec pourchasse maintenant la fumée sur les terrasses et dans les habitacles de voitures. Quel impact ont eu les lois antitabac sur les fumeurs?

En 1990, on estimait le taux de fumeurs à 40% de la population du Québec.
En 2014, on ne dénombrait plus que 19,6% de fumeurs au Québec.
22,4 % sont des hommes
16,8 % sont des femmes

Lois antitabac de 1986 à 2016

1986
Adoption de la «Loi sur la protection des non-fumeurs dans certains lieux publics».
La cigarette est bannie dans les «organismes gouvernementaux, les organismes municipaux, les organismes scolaires et les établissements de santé et de services sociaux».

1998
Adoption de la «Loi sur le tabac».
La cigarette est bannie des aires communes des immeubles à logements, les milieux de travail, les transports collectifs et les prisons provinciales.
Des fumoirs sont permis dans certains commerces et lieux publics.
Les restaurants créent des sections fumeurs/non-fumeurs.
La commandite d’événements par les fabricants de cigarettes est interdite.

2006
Adoption de la «Loi modifiant la Loi sur le tabac».
La cigarette est bannie des salles de bingo, bars, brasseries et tavernes.
Fin des sections fumeurs et des fumoirs dans les restaurants et lieux publics.
Interdiction de fumer dans un rayon de 9 mètres des accès à un établissement de santé ou d’éducation.
Interdiction des machines distributrices de produits du tabac.

26 Novembre 2015
Début de l’application de la «Loi concernant la lutte contre le tabagisme».
La cigarette électronique est soumise aux mêmes conditions que la cigarette.

26 Mai 2016
La cigarette est bannie:
– des véhicules automobiles en présence d’enfants (-16 ans);
– dans les aires communes des immeubles de 2 à 5 logements;
– sur les terrasses des restaurants et des bars;
– dans les aires de jeux extérieures pour enfants;
– sur les terrains sportifs et les terrains de jeux;
– sur les terrains des camps de vacances;
– sur les terrains des garderies;
– sur les terrains des établissements d’enseignement

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!