lenavet.ca

Le populaire site de nouvelles satiriques Le Navet cessera de produire du contenu régulier.

L’équipe en a fait l’annonce sur sa page Facebook vendredi (au grand dam de ses fans), soulignant que «Le Navet a fait le tour du jardin».

L’un des deux cofondateurs du site, Trevor Worchestershire de Kingsbury, de son nom de plume, a confirmé à Métro qu’il ne s’agissait pas d’une fausse nouvelle, cette fois-ci.

«Ça fait deux ans et demi qu’on a lancé le projet, et on commençait à manquer d’idées et de temps pour écrire du contenu dont on était fier à tous les jours ou plusieurs fois par semaine», a-t-il confié.

Les deux jeunes hommes à l’origine de ce projet ont toujours tenu à conserver leur anonymat, et comptent bien le faire jusqu’à la fin, a insisté M. Worchestershire.

Ce n’est pas pour autant la fin définitive du Navet, puisque l’équipe continuera de pondre des textes à l’occasion, quand elle sera inspirée par une annonce ou un événement.

«On ne se fixe plus d’objectifs précis, pour ne pas être obligés de produire du contenu», a précisé M. Worchestershire.

L’auteur de nouvelles satiriques ne cache pas sa tristesse.

«C’est sûr que c’est un petit deuil, ce n’est pas une décision qu’on a prise à la légère. On lit les commentaires des gens à la suite de notre publication et on est très touchés.»

Les deux cofondateurs travaillent chacun sur des projets personnels, qui ne sont pas en lien avec le Navet, et avaient besoin de plus de temps pour s’y consacrer, explique l’homme derrière Trevor Worchestershire, qui travaille présentement sur l’écriture d’un roman.

«Nous profitons de l’occasion pour remercier personnellement chacun des 16 696 personnes qui aiment notre page Facebook, peut-on lire dans la publication. Nous irons d’ailleurs cogner à la porte de chacun d’entre-vous en fin de semaine pour vous remettre un pot de confiture à la rhubarbe ; veuillez laisser votre adresse en commentaire pour faciliter l’opération.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!