De gauche à droite: UNTTLD, Helmer, La Montréalaise Atelier, Marie Saint Pierre, Camille Côté, Duy et Denis Gagnon.

Elles sont confectionnées à la main à Montréal et sont habillées par les plus grands noms de la mode québécoise. Pour sa collection Designer, lancée le 21 septembre, Coton Mouton proposera sept poupées de chiffon haut de gamme prêtes à être adoptées par les petits et les grands. Le point avec quatre des créateurs qui se sont associés au projet.

UNTTLD
Les designers José Manuel St-Jacques et Simon Bélanger avouent avoir eu du plaisir à imaginer leurs créations portées par ces poupées longilignes, «un peu comme les mannequins», décrit Simon Bélanger. «Reproduire notre travail en format miniature lui donne une autre perspective», ajoute José Manuel St-Jacques. Parmi les vêtements recréés pour l’occasion, notons la robe blanche portée par Sophie Grégoire Trudeau au début de l’été au dîner organisé pour la Tribune de la presse parlementaire et un spectaculaire kimono.

Marie Saint Pierre
Marie Saint Pierre a signé, en 2005, une édition limitée de la célèbre poupée Bratz, rien de moins. Cet automne, c’est un tout autre genre de jouet qu’elle habille. «C’est intéressant de transporter l’idée d’une culture dans un objet, un jouet, par exemple», confie-t-elle en entrevue, précisant avoir été séduite par la qualité des pièces de Coton Mouton.

Denis Gagnon
«Ce ne sont pas des poupées quétaines», lance d’entrée de jeu le designer, qui n’a pas voulu s’imposer dans le processus créatif, se contentant d’offrir des matières et de suggérer des pièces maîtresses de sa collection automne-hiver. «J’avais confiance, explique-t-il. J’aime la façon dont elle représente ses poupées. C’est mignon, moderne et aussi innovateur.»

La Montréalaise Atelier
Passionnée de poupées artisanales, Sabrina Barilà ne s’est pas fait prier quand Aude Le Dubé, créatrice de Coton Mouton, l’a contactée. «Ses poupées sont très belles, très simples, et l’aspect exclusif du projet est aussi très intéressant», mentionne-t-elle. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la designer habille un jouet. Il y a quelques années, des peluches Ouistitine ont pour leur part arboré un t-shirt La Montréalaise Atelier.

***

La collection Designer a été conçue pour promouvoir la mode d’ici. Les modèles exclusifs seront mis en vente seulement si  la demande le justifie. Les autres poupées de la marque sont proposées à partir de 80 $ sur la boutique en ligne de Coton Mouton.

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!