RIO DE JANEIRO — Le Canada a ajouté deux médailles à sa collection olympique, lundi.

Ghislaine Landry a permis au Canada de remporter une médaille de bronze historique en rugby à 7, tandis que la nageuse Kylie Masse a mis la main sur une troisième médaille canadienne à la piscine en obtenant le bronze au 100 mètres dos.

Landry a marqué deux essais et a ajouté quatre convertis pour les Canadiennes, qui ont signé une victoire décisive de 33-10 contre la Grande-Bretagne. Cette médaille de bronze a permis aux joueuses canadiennes de célébrer de bien belle façon l’arrivée du rugby féminin aux Jeux olympiques.

Karen Paquin, Bianca Farella et Kelly Russell ont marqué les autres essais du Canada, qui avait pris les devants 26-5 à la mi-temps. Les Canadiennes ont ainsi pu terminer leur tournoi sur une bonne note, après avoir perdu 17-5 contre les Australiennes en demi-finales, tôt lundi.

De son côté, Masse a partagé la troisième marche du podium avec la Chinoise Yuanhui Fu, puisque les deux nageuses ont signé des temps identiques de 58,76 secondes.

Avec ces deux podiums, le Canada cumule un total de quatre médailles, toutes féminines (trois de bronze, une d’argent).

Par ailleurs, le parcours en simple d’Eugenie Bouchard a pris fin de manière abrupte, lundi, aux Jeux de Rio, alors que la Canadienne a perdu 6-4, 6-2 contre l’Allemande Angelique Kerber.

Kerber n’a mis qu’une heure et 21 minutes pour venir à bout de Bouchard. La Québécoise n’a pas démontré le même mordant que lors de son premier match contre l’Américaine Sloane Stephens, samedi.

«(Kerber) était solide aujourd’hui, et même lorsque j’essayais de me porter à l’attaque, elle me contrait et plaçait la balle à des endroits très difficiles à rejoindre. Elle était comme un mur», a-t-elle expliqué.

Le tournoi olympique de Bouchard n’est pas terminé puisqu’elle jouera en double avec sa compatriote Gabriela Dabrowski contre les Tchèques Lucie Safarova et Barbora Strycova au deuxième tour.

La commande sera lourde puisque les Tchèques ont éliminé les triples championnes olympiques, Venus et Serena Williams, dimanche.

En basketball féminin, les Canadiennes ont signé une deuxième victoire en autant de sorties en venant à bout des Serbes 71-67. Le Canada a dû remonter la pente, accusant un retard de 18 points à un certain point au troisième quart.

La journée a été plus difficile pour la judoka Catherine Beauchemin-Pinard. Un simple shido à son premier combat de la journée chez les 57 kg est venu bousiller tous ses plans.

En aviron, les Canadiens ont aussi vécu une énorme déception dans le quatre de couple messieurs, en terminant cinquième du repêchage. Du coup, ils ne sont pas parvenus à se qualifier pour la finale olympique alors que les régattes d’aviron ont repris après l’annulation du programme de la veille en raison des forts vents.

Pascal Lussier, de Saint-Jean-sur-Richelieu, Julien Bahain — un Français d’origine qui a pris la nationalité canadienne — Will Dean, de Kelowna, en Colombie-Britannique, et Rob Gibson, de Kingston, en Ontario devaient se classer parmi les deux premières embarcations pour poursuivre leur parcours, mais ils se sont plutôt contentés du cinquième rang.

Lindsay Jennerich et Patrica Obee, de Victoria — les meilleurs espoirs de médaille en aviron pour le Canada — ont remporté leur vague en deux de couple poids léger féminin. Elles participeront donc aux demi-finales, mercredi. Le huit barré féminin a cependant terminé troisième et dernier de sa vague.

L’équipe masculine de hockey sur gazon n’a toujours pas de victoire en deux matchs, ayant perdu 3-1 contre l’Argentine, lundi. Scott Tupper, de Vancouver, a marqué à la 55e minute pour le Canada, qui affrontera les Pays-Bas, mardi.

Les Canadiens auront de la difficulté à avancer en quarts de finale, puisque seules les quatre meilleures équipes des deux groupes pourront y accéder.

En natation, Rachel Nicol a terminé cinquième en finale du 100 mètres brasse. Katerine Savard et Brittany Maclean ont quant à elles échoué à se qualifier pour la finale du 200 mètres libre, terminant respectivement aux 17e et 10e rangs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!